Il était une fois 7 nanas... 22/5/2017

Il était une fois 7 nanas.

Toutes les 7 différentes.

Chacune unique dans son genre. Chacune dans sa beauté singulière et son génie particulier.

Chacune porteuse d'une part merveilleuse de vous et de votre accomplissement de femme.

Un seul point commun : toutes les 7 vous fondent, vous structurent et vous accompagnent, vous les femmes de ce monde. Et ce, depuis la nuit des temps.

Pas 2, pas 5, toujours 7. 

Révélées ou pas, réveillées ou pas, reniées ou pas. 

Là, tout simplement. 

Au creux de vous, dans l'intériorité de votre corps. 

Attendant de se manifester concrètement pour le meilleur de vous. 

Chacune à sa juste place. 

Dansant la joie dans une ronde légère.

On les appelle archétypes féminins, merveilleuses déesses, facettes du féminin.

Les rencontrer est un moment sacré, rare, précieux, joyeux, émouvant et inoubliable. 

C'est la rencontre qui touche à l'entièreté de la femme, à son être unifié, au cœur, au corps et à l'âme. 

Car une fois que le lien est noué, que les yeux dans les yeux, les messages sont passés, que cœur à cœur l'amour s'est libéré, et que corps à corps c'est l'énergie de vie qui trouve à nouveau comment circuler librement... alors c'est la femme que vous êtes qui se déploie dans tous ses potentiels, dans toutes ses dimensions, dans toutes ses habiletés, dans son désir et son plaisir, dans sa nature sauvage et libre, dans sa créativité, dans sa fonction profondément alchimique, dans son intelligence pratique et visionnaire. C'est la femme rayonnante qui marche, car elle sait où se diriger, elle chante et danse son chemin de vie d'un pas assuré et joyeux, à l'écoute de ses rythmes intérieurs, profondément connectée à son environnement, respectueuse d'elle-même, en union d'amour avec elle-même et en paix. Capable de transcender ses ombres en perles de vie lumineuses, capable de s'offrir une vie dans laquelle elle se coule avec délice. Capable de poser sa parole avec justesse et sagesse. Capable d'ouvrir son cœur à nouveau, de ressentir, de vibrer, d'accueillir les émotions et les doutes tranquillement. Capable de silence et de retrait, de présence et d'élan. 

Une femme qui chemine humblement, vivant les expériences de vie comme des cadeaux qui la révèlent pas à pas. Une femme qui laisse couler l'amour inconditionnel et pousse en avant ses enfants. Une femme qui aime, qui se laisse aimer, qui donne et reçoit en équilibre. Une femme belle et sensuelle qui libère la puissance de son énergie sexuelle et s'unit dans l'amour pour allumer les étoiles. Une femme qui transmet et aide, qui écoute et tend la main. 

Une femme capable de compassion, et de résilience. 

Il était une fois cette femme riche de ses 7 nanas irrésistibles, vulnérables, fortes et belles.

Une femme tout simplement.

Vous.

Moi. 

Toutes les femmes. 

Toutes des déesses !

 

Bonne journée les beautés !

 

Caroline SIMON 

Exploratrice créative de chemin de beauté

 

A partager autant que vous le souhaitez, en TOTALITÉ, en mentionnant le nom de l'auteur Caroline SIMON https://www.essencedimage.fr

Vous aimez ? Partagez les publications et merci pour le " j'aime" sur la page :)

 

Lire la suite

Perle de vie - 28/04/2017

C'est dans le creuset  de cette expérience que s'exprime la nature innée, profondément transformatrice et alchimique de notre féminin  sacrée. Et c'est aussi l'habileté première de l'archétype féminin Perséphone en nous : transformer la souffrance en perle de vie. Grandir, résolument évoluer, devenir la femme accomplie, la guérisseuse guérie, tout en restant connectée à l'émerveillement de la jeune fille. Faire le choix conscient de la responsabilisation. Quitter la victime et explorer la vie en la foulant d'un pas allégé et joyeux. Se transformer inéluctablement.  C'est le talent souvent redouté de notre Perséphone intérieure : plonger dans l'ombre, traverser la difficulté présente ou ancienne, alchimiser le matériau brut, remonter avec l'or intérieur ainsi créé... et l'offrir au monde dans une joie intense et jaillissante. 

 

Caroline SIMON

Exploratrice créative du chemin de beauté

 

A partager autant que vous le souhaitez, en TOTALITÉ, en mentionnant le nom de l'auteur Caroline SIMON https://www.essencedimage.fr

Vous aimez ? Partagez les publications et merci pour le " j'aime" sur la page :)

 

Lire la suite 0 commentaires

Renaître dans la joie ! - 18/03/2017

Bonjour les beautés !

 

Petit clin d'œil 2 jours avant le passage de lundi, jour tant attendu de l'équinoxe de printemps. Hummm, ça fleure bon la renaissance, voire carrément la naissance. Voici la dernière carte du "Jeu de beauté", jeu que je crée au fil de l'eau et utilise en consultation depuis quelques années. Les derniers jours qui viennent de s'écouler - et on peut même dire les semaines ;) - ont fait remonter des problèmes latents, conscients ou non, des peurs, des mémoires, des schémas toxiques, le tout baignant allègrement dans les eaux océaniques et infinies du poisson, dernier signe de l'année astro. C'est dire la charge émotionnelle en place. Chacun a été soumis a une pression tellement forte (intérieure et/ou extérieure) que les cuirasses en tout genre ont été fissurées puis, pour certaines anéanties pour la force en présence. Un peu comme un barrage qui cède sous la pression de l'eau. Pfffiou. Ce fut fort mais salvateur. Des bouts de nous ont fait surface, des résolutions, des compréhensions, des valeurs non négociables, des actes de nous à nous, des engagements, bref une bonne dose d'amour de soi et d'estime de soi.  Car ça y est, tout est en place pour sauter dans le vide avec la foi absolue que c'est le bon choix, la bonne direction, le cœur en place, le corps en mouvement et la tête débarrassée des derniers tyrans-saboteurs qui ont tenté de saper les beaux projets mijotés dans nos chaudrons depuis des mois. Qu'à cela ne tienne : ils ont été observés, puis remerciés, puis congédiés. Hop ! On renaît, c'est maintenant. Gratitude au passage pour les amies précieuses.

A l'instar des primevères qui sont là, écloses, nous montrant l'émergence inéluctable de la nature qui se réveille chaque printemps, sort de terre et offre sa beauté resplendissante au soleil, Perséphone sort aussi de son royaume chaque printemps. La déesse, reine du monde souterrain, a pendant les derniers 6 mois , navigué au plus profond d'elle-même, dans les méandres de son inconscient. A partir de la matière brute, elle a exploré, transformé, créé, élaboré. Et, puis, comme chaque printemps, Perséphone quitte le monde souterrain et revient dans la lumière chargée de tout ses précieux trésors. Facette duale du féminin, Perséphone accompagne chacune de vous en ce moment et vous pousse à vous réveiller et à sortir de l'ombre.

 

J'aime l'idée que les primevères sortent justement avant l'équinoxe, nous guidant, donnant déjà l'info que nous allons, nous aussi, renaître à nous-mêmes, quoiqu'il arrive et nous réinventer. C'est un processus inéluctable qu'il est si bon de vivre. Le jaune de ces petites fleurs toutes simples nous offrent la joie de vivre, comme un cadeau de pré-équinoxe, comme un message d'espoir et de guidance. Alors, si vous avez encore deux ou trois trucs qui traînent dans vos placards intérieurs, c'est le moment de faire du tri, de faire place nette... puis de sortir "murmurer votre joie sublime à l'oreille des primevères" !!!

 

Un très joyeux et lumineux équinoxe de printemps et bon réveil à toutes les Perséphone en nous !

 

Caroline SIMON

Exploratrice créative du chemin de beauté

 

A partager autant que vous le souhaitez, en TOTALITÉ, en mentionnant le nom de l'auteur Caroline SIMON https://www.essencedimage.fr

Vous aimez ? Partagez les publications et merci pour le " j'aime" sur la page :)

 

Lire la suite 0 commentaires

Nous les femmes ! 8/3/2017

Ce matin je suis partagée entre deux messages, deux orientations, deux tonalités, deux élans puissants.

Encore cette fameuse dualité qui s'exprime ici.

 

Appuyer  la parole de la guerrière du cœur qui porte le message du combat des femmes qui ne cesse pas dans le monde. Entendons-nous bien, le monde n'est pas à l'extérieur de nos frontières. Notre monde c'est ici et maintenant. C'est ici que nous vivons et que nous constatons chaque jour que le droit des femmes est bafoué sans vergogne, que les violeurs sont libres grâce au délai de prescription, que les salaires restent inférieurs à ceux des hommes, à poste et responsabilité équivalents, que le fait de disposer librement de son corps est une lutte de chaque jour, que les remarques sexistes cachées derrière un humour graveleux se manifeste au plus haut niveau de l'état (des exemples à suivre ? Grrrr), que le travail des femmes est régulièrement remis en question par les porteurs d'une vision conservatrice dite traditionnelle, porteurs  que ça arrangeraient bien (ben tiens !) de nous voir retourner aux fourneaux, qu'on n'a d'ailleurs jamais lâchés.  Un monde où il est encore coutumier, voire valorisé, de mettre une main aux fesses en pleine rue, de proférer des paroles dégradantes avec ses potes et de promouvoir un parfum avec une pub humiliante pour la femme en se défendant d'un "concept innovant". Un monde, où les femmes sont encore excisées, mutilées, bâillonnées, enfermées, privées de visage, de parole  et de liberté. Et j'en passe... Et j'en hurle. Et au final, j'en pleure.

Tout cela existe, c'est incontestable.

 

Mais cela ne résume pas les choses. Chaque jour, je fais le choix conscient de porter mon attention sur  la beauté des femmes. Je choisis de célébrer la femme en nous, en vous, en moi et c'est avec les mots du cœur que j'ai envie de parler, de rendre hommage, de remercier, de prendre soin , d'honorer les femmes aujourd'hui. Ces jardinières du monde, semeuses de graines de lumière, éveilleuses de talents, enchanteresses du quotidien, magiciennes de l'amour, créatrices de joie, rêveuses, fonceuses, danseuses, accoucheuses, courageuses, ces femmes tisseuses de liens, merveilleuses déesses... C'est en nous donnant cet amour infini que nous vivons cette précieuse liberté et libérons la femme sauvage, insoumise, indomptable," la femme qui courre avec les loups" (Clarissa Pinkola Estés). C'est en restant centrées sur le cœur que nous pouvons oser dire oui, dire non, dire je peux, je veux, je fais.  

C'est sur cette femme-là que je porte toute mon attention aujourd'hui pour lui offrir une voie, une voix, un chemin non négociable. Celui de la liberté d'être qui elle est, ici et maintenant, dans le monde.

Et puisque, décidément, il n'y a pas de choix à faire et qu'il est possible de vivre absolument tout ce qui a de l'importance en nous, ma parole est donc aujourd'hui celle de la guerrière ET celle de la femme de cœur. Toutes deux, libres.

 

Avec tout mon amour les beautés !

 

Caroline SIMON 

Exploratrice créative du chemin de beauté

 

A partager autant que vous le souhaitez, en TOTALITÉ, en mentionnant le nom de l'auteur Caroline SIMON https://www.essencedimage.fr

Vous aimez ? Partagez les publications et merci pour le " j'aime" sur la page :)

Lire la suite 0 commentaires

Une matinée avec mes 7 nanas intérieures - 9/11/2016

9 novembre 2016 - Annonce du résultat des élections présidentielles américaines.

 

Tout d'abord, un état de sidération ... puis une profonde tristesse qui me laisse assise, molle, hébétée. En cet instant, une part de moi, l'évanescente et divine Hestia, se demande comment vivre dans ce monde et côtoyer l'ombre qui beugle et bave sa victoire depuis ce matin. Quel sens cela a-t-il ? Je choisis délibérément de vivre cette tristesse pour ne pas la bloquer en moi, pour l'évacuer. Laisser couler l'émotion, libérer l'âme, le cœur et le corps avec les larmes.

Tout à coup, l'énergie bouge et je me lève comme une survivante, mue par un intense désir de vivre. Perséphone, reine du monde sous-terrain, s'agite, se déploie à mon appel.

Une fois de plus.

Merveilleuse facette féminine, archétype puissant de la magicienne-sorcière-guérisseuse, facette de la passionnée qui s'ignore,  je lui donne la main en toute confiance et lui demande de transformer cette souffrance en perle. Ne pas subir. Ne pas rester victime des autres, du monde, de la mocheté gluante qui tache et s'infiltre.

"Quel sera son choix d'expression ?" est toujours la question que je me pose en cet instant de bascule ou gronde en moi le volcan de la transformation alchimique.

Comment transformer le plomb en or,  l'ombre en lumière, la soumission en autonomie, le perversion en intégrité, la tristesse en joie, la laideur en beauté, les chaînes en liberté ?

Toujours et inlassablement, Perséphone travaille, ouvre, cherche, explore, avance. C'est par l'écriture qu'elle utilise aujourd'hui son habileté avec l'aide précieuse de Déméter, mère-mer d'amour et de créativité. Lorsqu'elle est aux commandes, je ne peux que suivre le mouvement, quelque soit l'heure du jour ou de la nuit, habillée ou dégoulinante d'eau d'une douche entamée. Une impulsion de vie impérieuse pousse à manifester et matérialiser coûte que coûte. Immédiatement.  

Pause.

A cet instant précis, je tourne la tête et découvre alors par la fenêtre une vision de pure beauté. Il neige abondamment. De gros flocons blancs tombent du ciel comme un message d'espoir et de lumière, comme une pureté offerte à cette humanité qui se cherche. Hestia se requinque un peu. Yessss !

La joie revient.

La conviction d'œuvrer du mieux que je peux.

L'engagement indéfectible pour la lumière, l'amour, la liberté, la paix, à travers l'axe de manifestation et d'expression de la beauté.  Là aussi, sous toutes ses formes, pourquoi faudrait-il choisir ? On parle amour joie et beauté ? Aphrodite débarque en chantant, légère, joyeuse. C'est son domaine. C'est sa particularité magique, son terrain de jeux. Elle est beauté incarnée et manifestée, elle sait jouer, prendre du plaisir à chaque instant. Vivante, vibrante. Je la laisse m'inonder de sa joie communicative. Mummmmm. Le corps, félin, se détend, ondule. Respire. La vie pulse, puissante, non négociable. Lumineuse, solaire.

OK , on y va alors. On s'y remet ! Pas à pas.

Mes 4 nanas  sont au boulot . Allons chercher les autres ! Faudrait pas lâcher l'affaire en cet instant.

Persévérance et cri de libertééééé !!!! Tiens, Artémis sort du bois ! La sauvage et indomptable Artémis m'a soufflé tout à l'heure dans l'oreille qu'il était temps de m'engager pour et avec les femmes.  Ce n'est pas nouveau, tout au fond de moi, la rebelle frondeuse et profondément libre en a ras le museau  d'être muselée.  C'est vrai qu'elle a fait un sacré chemin ces dernières années, mais est-ce suffisant ? J'ai tenté direct de la calmer, j'avoue, elle me fait peur parfois. Et puis, ça va se savoir ... Je suis au bord de la falaise. Un choix se dessine très clairement . J'entends la douce et bienveillante voix de la 9ème gardienne du conseil des anciennes des 13 lunes, celle qui apporte sa volonté de vie  : "Ici, il existe un choix, celui de vivre ce que nous sommes ou de passer inaperçue à nous même pour toute notre vie".

Oser naître à soi.

Déméter est en train d'accoucher et moi avec. C'est douloureux, c'est émouvant, c'est libérateur.

Franchir les derniers remparts qui emprisonnent et bloquent. Lâcher-prise, s'abandonner, faire confiance.

Artémis aide, pousse, veut faire entendre sa voix. Pour les femmes. Pour la liberté.

Faut accoucher-sauter. J'ai peur.

Ouh là là, Athéna, fière guerrière débarque en renfort ... ça va dépoter !  De son épée de sagesse, elle tranche les liens qui retiennent, coupent les doutes, les tergiversations, le manque de courage.  Elle fonce, agit précisément, pose sa vérité. C'est une orfèvre efficace qui focalise et pose une seule question : "Que fais-tu là à te lamenter  ? Quelle est ta contribution ?" (héééé, ça fait 2 questions ma chérie !!!! ).  Hue cocotte !!!! Lève toi et marche ta parole ! "Elle est dure quand même, je ne fais pas rien ..." riposte un tout petit bout de moi, blessée par ses injonctions factuelles.  Athéna est parfois brusque et sans ménagement mais d'une clairvoyance redoutable et d'un noble courage. Merci Athéna. Mille merci.

Je me lève alors, requinquée et forte de toutes mes nanas intérieures. "Ah nan, il en manque une qui arrive à point nommé, dis donc ! " me dis-je en souriant de mon "oubli" quasi systématique ! Héra (féminin de Héros, hé oui les filles !)  la reine de la lumière. L'archétype de la femme dans son pouvoir personnel. Dans sa puissance intérieure unifiée et complète.  Je l'espère en bonne énergie car il y a du boulot ! Il s'agit de faire rayonner toutes ces belles intentions dans le monde. Dans le mien en tout cas, c'est déjà ça. Hauts les cœurs, c'est parti mon kiki !

 

Michelle Obama, incarnation inspirante d'une Héra rayonnante, quitte la scène du monde aujourd'hui et laisse une exemplarité, des paroles vibrantes, des engagements courageux et joyeux, un souffle puissant et porteur d'espoir pour toutes les femmes et les hommes qui  les accompagnent. A  nous de nous en emparer et de soutenir ce qu'elle a insufflé, chacune dans nos précieux talents, dons, chacune dans notre génie de femme, chacune à la juste place que nous avons la responsabilité de prendre.  Gratitude.

 

Caroline SIMON 

Exploratrice créative de chemin de beauté

 

A partager autant que vous le souhaitez, en TOTALITÉ, en mentionnant le nom de l'auteur Caroline SIMON https://www.essencedimage.fr

Vous aimez ? Partagez les publications et merci pour le " j'aime" sur la page :)

Lire la suite 0 commentaires