Artemis la femme sauvage - 17 octobre 2019

Lire la suite 0 commentaires

La voix des sorcières - 4 septembre 2019

Bonjour les Beautés de la Terre,

 

Comment allez-vous en cette rentrée bien intense encore ? Le mot est faible hein ? Nous sommes en phase de nettoyage, purification, organisation concrète de notre vie, épuration des relations, du mental. Les éclipses de l'été, et d'une manière générale, l'année 2019, pousse dans un sens très fort : la prise en compte non négociable de nos besoins profonds, même s'ils ne sont pas politiquement corrects. Tout est donc passé au crible sans ménagement. L'expression qui me vient sans cesse depuis des mois est : "c'est hardcore !" Je pourrais aussi dire : c'est "hard corps", car ce que nous n'exprimons pas, voudrait bien trouver une voie d'expression quand même, et c'est le corps qui s'y colle. Je le sais, vous le savez. Alors aidons-le, écoutons-le, et prenons soin de lui, de son équilibre parfois fragile en lui offrant douceur, cocooning, repos et espace temps qualitatif. Je vous entends marmonner que c'est bien gentil mais peu compatible avec l'amoncellement de choses à faire à la rentrée. Hummmm... oui et non. Il y a toujours possibilité de différer, de hiérarchiser, de choisir, de renoncer, sans pour autant procrastiner ;) Mais cela demande de mettre des limites aux exigences d'immédiateté extérieures ou aux évidences qui n'en sont pas. Vous marmonnez encore ? Je comprends mais essayez pour voir et on en reparle... Parole de sorcière ;)

En parlant de sorcières... vous le savez ou pas, j'ai lancé en 2018 la création de baguettes magiques. L'idée a surgi tel un pantin de sa boite, 4 jours après le passage de mes 50 ans. En soufflant les bougies de mon merveilleux gâteau de fée et en vivant tout plein d'autres petits détails féeriques, je me suis dit : "Une fée a une baguette magique ! "OK, je vais en créer !"

Entre le jaillissement de l'idée et la première réalisation, il s'est passé 5 mois, nécessaires pour mon cheminement et pour que l'idée trouve le bon ancrage. Et puis...

Création à nouveau bloquée pendant de longs mois ... 9 pour être précise, une gestation complète... puis l'émergence d'une prise de conscience personnelle. Je pensais créer des baguettes magiques pour des fées et donc mobiliser en moi l'énergie fée que je connais bien.

Or, une évidence a émergé dans ma tête en plein milieu d'une douche (celles qui me connaissent bien savent qu'il s'y passe de sacrées révélations !!!). J'ai admis profondément ma nature sorcière, et un dernier frein a lâché, qui bloquait l'émergence de la magicienne de la Terre. 

Une réflexion est venue avec : ces baguettes sont destinées à des sorcières (qui le savent intuitivement ou qui s'ignorent et vont le découvrir en explorant). C'est donc avec l'énergie sorcière que je vais les créer, ce qui, vous vous en doutez, est très différent. Joie immense et apaisement très profond aussi.

 

Qui sont ces sorcières modernes ? Ce sont ni plus ni moins que des femmes de la Terre, des femmes qui sont connectées à la nature et donc à leur nature profonde, sauvage, indomptable. Elles portent l'essence du féminin sacré, en lien avec la Terre/terre. 

Ce sont des femmes qui travaillent de manière respectueuses avec les plantes, les minéraux, les animaux et les différents éléments, la terre, l'eau, le feu, l'air.... Jardinières, semeuses, brodeuses, artistes, apicultrices, agricultrices, guérisseuses, parfumeuses, passeuses d'âmes, herboristes, naturopathes, sculpteures, vétérinaires, fabricantes de produits naturels etc. Impossible de toutes les citer ;)

 

Il a fallu que j'ose me positionner publiquement et sur l'estrade au micro devant tous les festivaliers et intervenants du Festival Evasion Bien-être de Chamrousse, le 14 juillet 2019 pour que le cycle de création des baguettes se réenclenche, dès le lendemain. Car comment créer des baguettes pour toutes ces jolies sorcières qui les attendent si j'ai moi-même du mal à le verbaliser publiquement. C'est chose faite ! Et comme par hasard, cette baguette est pile en lien avec l' affirmation de soi par la parole. Timing divin parfait donc, une fois de plus !!! 

 

Chaque Merveilleuse Baguette est le fruit d'un processus de création inspiré, spécifique à chaque personne et d'un élan d'amour. Chacune a un nom, un mode d'emploi et un texte canalisé. Elle porte, révèle et active la magie personnelle de sa gardienne.

Les minéraux, les plumes choisies intuitivement accompagnent et soutiennent la magie. Je vais dans la forêt, je branche mes antennes et le voyage commence... Un peu de poudre de perlimpinpin, et hop, elle se matérialise dans mes mains ! 

Les Merveilleuses Baguettes Magiques sont réalisées sur commande.

 

Voici donc la nouvelle née. Très émue de l'envoyer à sa gardienne et de vous la présenter. Je ferais un post spécial avec toutes les jolies photos.

Mille merci à celles qui attendent patiemment leur baguette depuis des mois, ça arrive !  A bientôt Les Magiciennes et belle rentrée magique.

 

Caroline SIMON

Accompagnatrice du féminin / Énergéticienne / Créatrice d'objets d'intention / Auteur/ Semeuse de beauté.... heureuse !

 

A partager autant que vous le souhaitez, en totalité, en mentionnant le nom de l'auteur Caroline SIMON.

Lire la suite 0 commentaires

Bouclage des éclipses de l'été - 20 août 2019

Jeu de Beauté © Création Caroline SIMON
Jeu de Beauté © Création Caroline SIMON

Bonjour les Beautés de la Terre,

 

En cette semaine post pleine Lune (le 15 aout), je vous partage mes ressentis du moment. Le premier mot qui me vient est défi. Comme à chaque fois, pas de vérité absolue, ne prenez que ce qui vous parle. Les messages de cette pleine Lune sont d'abord arrivés par le corps (ressentis peu agréables de toute sorte, nausées, vertiges, blocages, douleurs incompréhensibles, maux de tête, insomnies ...), comme des avertissements de ce qui se trame dans l'invisible. Puis, nous avons pu noter une sorte de matérialisation autour du lundi 19. Je devrais dire un pavé dans la marre (joli lapsus écrit : mare/marre !!!), un putsch, un renversement, un truc inattendu du type qui brasse en profondeur. On sent bien l'impact des éclipses de l'été qui poussent à évoluer. Il nous est maintenant demandé de poursuivre et faire aboutir un changement amorcé courant mai, avec mise en point d'orgue en juillet.

Le conseil : ne bloquez pas les émotions, exprimez-les, à vous-mêmes déjà, pour ne pas les laisser vous détruire intérieurement ou les utiliser pour détruire l'autre. Une fois l'ensemble des couleurs émotionnelles parcourues, posez-vous dans votre cœur. Les mots clé sont équilibre et justesse. Puis exprimez ce que vous ressentez en partant de vos besoins. Il y a en ces jours de grande lessiveuse cosmique, un positionnement clair à exprimer, une voix, la votre, à poser. Il se peut qu'un pan de vie important se tourne (oui, encore). Pour le moment, le mental tricote encore un peu, négocie, ne donne pas sa pleine clarté... mais c'est imminent (d'où les maux de tête car un cadre de référence va sauter).

Et n'oubliez jamais que ce que vous vivez pousse l'émergence de ressources naturelles en vous. Que les clés de transformation sont là, prêtes à être activées à votre demande. La phase post Pleine Lune, paradoxalement, demande de lâcher prise. Dans quel domaine de vie vous faut-il aujourd'hui lâcher ? Quelle relation ou quel travail ? Voilà probablement où se situe le défi. Je sens une présence forte de l'aspect relationnel et plus spécifiquement de la place que l'on se donne dans la famille (au sens large), dans le couple (actuel ou ancien). L'archétype féminin qui est à l'honneur est Héra, l'épousée, la femme de Zeus, roi de l'Olympe. Héra est une reine qui œuvre en pleine lumière. C'est la femme de ... , celle qui est au côté de son mari, femme passionnément amoureuse mais aussi jalouse et colérique. Héra, en épousant cet homme brillant socialement, épouse aussi sa condition sociale et l'accompagne dans son ascension. Partenaire efficace, elle connait son pouvoir et marche main dans la main à côté de son mari, épousant le modèle patriarcal qu'elle défend ardemment, oubliant au passage la beauté du féminin sauvage, bien trop dangereuse pour le couple ou le modèle. Selon son aspect en vous (reconnu, renié, en berne ...) les défis d'Héra sont multiples : positionnement de soi, rayonnement, trouver sa place et la manifester, intégration intérieure du mariage sacré (féminin-masculin), sortir des dépendances affectives, canalisation de sa puissance et de sa colère, non dans la destruction des autres femmes qui attisent sa jalousie (Aphrodite) mais dans la construction solide de son équilibre et de sa confiance en elle, acceptation d'une sexualité naturelle et joyeuse, libre de jugements moralistes ou conventionnels, libération de la femme sauvage et des carcans éducationnels étriqués... Entre autres.

Alors, voilà, les Beautés de la Terre, la situation actuelle cache une sublime transformation positive. n'en doutez pas, même si c'est difficile actuellement. Après la traversée (et même pendant), des joyaux vont vous être offerts. J'en témoigne. Demandez le meilleur, suivez les pistes comme un chien limier, truffe à terre. Ne vous abandonnez pas au passage de ce cyclone. Un nouvel œuf de lumière, couvé amoureusement depuis des siècles, va naître. et c'est maintenant.

J'ai tiré 2 cartes du Jeu de Beauté pour vous accompagner : L'une parle d'une forme singulière de beauté à savoir regarder en toute chose, en ouvrant ses yeux et son cœur à l'inattendu, même à la pourriture car tout se transforme. Il s'agit donc d'un changement de regard. L'autre carte parle d'elle-même !!!

N'hésitez pas à partager vos ressentis ;)

 

Caroline SIMON

Accompagnatrice du féminin / Énergéticienne / Créatrice d'objets d'intention / Auteur/ Semeuse de beauté.... heureuse !

 

A partager autant que vous le souhaitez, en totalité, en mentionnant le nom de l'auteur Caroline SIMON.

Lire la suite 0 commentaires

Une pleine Lune pour traverser l'illusion - 17 mai 2019

Bonjour les beautés de la Terre !

La voilà qui monte. Ronde et pleine, c'est une puissante Pleine Lune qui arrive ce weekend, samedi soir pour être précise. Soleil en Taureau, Lune en Scorpion. Toujours intense celle-ci, toujours profonde, toujours en quête de vérité, sur soi, sur les autres, sur le monde. Et exigeante, presque absolue. Et passionnée. Joli tableau.

J'ai tiré une carte du Jeu de Beauté pour donner un éclairage sur ce que nous traversons. Les vagues d'énergies sont complexes, intenses, et... mélangées. Un peu comme dans l'océan lorsque vous voyez arriver 2 vagues issues de 2 courants qui se rencontrent : ça se tamponne, ça se heurte en jaillissement d'écume puis ça se mélange, et enfin cela se retire tranquillement... jusqu'à la prochaine. Rien de dangereux, on ne boit pas forcément la tasse (émotions) mais ça bouscule un peu.

Et bien là, c'est un peu pareil. On sent quelque chose derrière un rideau d'écume. Comme un écran opaque. Et cet écran peut vous sembler attirant (pour voir ce qui se cache derrière) et paradoxalement repoussant (on sait intuitivement que lorsque l'on verra, on ne pourra plus se voiler la face). Dilemme. Comme toujours, notre libre-arbitre est entier et nous seuls décidons. Oui mais. C'est sans compter une poussée en avant intérieure qui va fortement nous inciter à écarter les voiles, afin de voir clair et installer une nouvelle limpidité. L'appel de la vérité est là. Plus question de tergiverser. Selon les domaines de vie impactés, cela peut être très intérieur mais le Taureau exige une concrétisation, il vaut un résultat dans la matière, dans le réel. Palpable. Quelle vérité sur notre lien à la matière cette lune va-t-elle nous révéler. A ce jour, je ne sais pas pour moi-même. Je regarde cette carte sans vraiment comprendre son enseignement du moment (c'est pourtant moi qui l'ai créée ; ). Le puzzle n'est semble-t-il pas encore complet mais la promesse est forte d'une révélation en pleine lumière. Car, de l'ombre, le Scorpion cherche toujours à sortir pour propulser la vérité en pleine lumière, et il ne choisit pas toujours le meilleur moment. Son appel de renaissance est absolu. Une Beauté de la Terre avertie en veut deux ;)

Néanmoins, je vois d'autres signes depuis hier qui concernent une forme d'autorité mal utilisée et un désir de libération de la partie sauvage en nous. Une émancipation est donc bien au programme. Comme le Scorpion est de la partie, il se peut que les émotions nous invitent à nous engloutir dedans. Or là, j'ai l'intuition que la clé n'est pas là. Elle est plus en face dans la terre du Taureau, dans le concret et la réalisation, dans la persévérance. Et dans le CŒUR. Alors si ça serre un peu dans la poitrine au niveau du cœur, c'est probablement qu'un carcan est en train de se fragmenter pour nous libérer encore. Notre Artémis intérieure, archétype de la femme sauvage, libre, est décidément bien sollicitée en ce moment.

Enfin cette carte parle aussi d'une histoire que nous pouvons nous raconter sur nous-mêmes depuis très longtemps, une manière de se définir, de se voir... histoire qui arrive à son terme et qu'il va falloir actualiser, voire changer,  car dorénavant obsolète. "J'ai toujours pensé que j'étais comme ceci ou comme cela". Un événement, une personne va nous montrer qu'il n'en est rien. Et cette vérité aussi, va devoir être digérée. Même, et surtout même, si la révélation est très positive :)

Bref, on ne va pas s'ennuyer !!! Pour vous accompagner, la carte du Jeu de Beauté.

Belle Pleine Lune les Beautés de la Terre.

 

Caroline

Accompagnatrice du féminin / Énergéticienne / Formatrice / Créatrice d'objets d'intention / Auteur.... heureuse !

 

A partager autant que vous le souhaitez, en totalité, en mentionnant le nom de l'auteur Caroline SIMON. Vous aimez ? Partagez les publications et merci pour le " j'aime" 

Lire la suite 0 commentaires

Sens en éveil sur le sentier des merveilles (mère-veille) - 8 mai 2019

Ça commence par un appel très fort en moi. Impossible de résister, la forêt m'invite à lui rendre visite. Oui mais la météo dit qu'il pleut et qu'il fait froid. Brrr. "Viens" continue à chanter la forêt. Je capitule, enfile chaussures et veste à capuche. Zou, dehors. Premier constat agréable : il fait étonnamment  doux, et pas une goutte de pluie à l'horizon.  Comme quoi ...

La première rencontre se fait immédiatement. Un écureuil sautille à 5 m devant moi, file,  grimpe dans un arbre proche et joue à cache-cache pendant 5 min. L'enchantement commence. Puis c'est le doux clapotis de l'eau de source qui attire mon attention. Je la découvre bien cachée sous la végétation luxuriante. Au même moment, un concert de chant d'oiseau m'est offert. Un pic-vert tape sur un arbre, comme pour marquer le ton. Je marche tranquille sous la voute protectrice des arbres. Un coureur curieux arrive à pas de velours derrière moi, me surprend penchée au dessus d'une touffe d'herbe , téléphone en main,  tête émerveillée, et demande : "y'a quoi là ?". Je réponds : "heu de l'eau et le chant des oiseaux". Rire  complice d'un ami de la nature. Il continue sa grimpette.

Parfois, je sens encore la difficulté à simplement m'extraire  de ma grotte. Alors que marcher dans la foret est toujours un ravissement, un moment de paix.  Et puis, elle est à 10 petits mètres de ma fenêtre, comme une invitation permanente qui me tend les bras.

Au détour d'un chemin, je tombe bec à bec à avec une merlette, perchée sur un massif de fleurs. Stop net. Elle a l'air surprise, comme moi de cette proximité inattendue. On est à 2 mètres l'une de l'autre mais elle ne s'envole pas, me regarde 3 secondes d'éternité, comme un cadeau offert. Puis part à tire-d'aile. Whaouuuu.  Une émotion monte. Toute cette beauté... simple, authentique, sauvage... me touche au plus profond de mon être tout entier. Instant présent. Joie. Artémis vibre, se restaure un peu plus, agrandit son espace en moi, renoue avec des sensations enfouies.

Je grimpe encore. Rencontre quelques fleurs de pissenlit en boule. Quoi de plus délicat que ces petites graines qui s'envolent dans la brise légère pour se déposer de-ci de-là au hasard du vent qui les emmène ? Impermanence du vivant.  Cycles.

Une goutte de pluie... puis une autre. Capuche. Le parfum d'une rose exhale. Je mets mon nez dedans, dérange un petit insecte qui fait ses provisions de pollen. Pardon !!!!

La campagne tranquille et la pluie légère me donnent la sensation d'être seule au monde... et pourtant je me sens si entourée à cet instant de cette nature qui palpite, pousse, fleurit, chante.

Une poule rousse. Des brebis et des agneaux. Ça  picore et ça broute.  La pluie s'arrête. Les hirondelles m'offrent un dernier cadeau et dessinent un ballet dans le ciel. Pensées pour mon amie Karine qui les aime particulièrement.

Je reviens à la maison, toute en paix, toute heureuse, avec cette joie au cœur précieuse d'avoir vécu un moment de connexion privilégié avec la nature. Gratitude infinie.

Pour vous accompagner dans cette rencontre, une carte du Jeu de Beauté. 

 

Caroline SIMON

Accompagnatrice du féminin/Énergéticienne/Formatrice/Créatrice d'objets d'intention/Auteur... Heureuse !

 

A partager autant que vous le souhaitez, en totalité, en mentionnant le nom de l'auteur Caroline SIMON. Vous aimez ? Partagez les publications et merci pour le " j'aime"

Lire la suite 0 commentaires

Rescapée mais vivante - 6 octobre 2018

Jeu de Beauté © Création Caroline SIMON
Jeu de Beauté © Création Caroline SIMON

Bonjour les Beautés de la Terre,

 

Quelle période !!! Quelle année ! Quelle lunaison ! Une de plus, pas la dernière, avec son lot de défis, juste ce qu'il faut pour - encore - pour nous transformer. Est-ce qu'on va souffler ? Pas sure. Est-ce que "c'était plus facile avant ? " (le "avant" étant souvent attaché à une période que nous pouvons idéaliser maintenant que nous en sommes sortis, l'amnésie étant un piège illusoire de l'égo). Cet "avant", pour beaucoup, correspond à une période où l'être profond en vous n'était pas encore éveillé. Alors forcément, la vie semblait en surface, plus simple, plus joyeuse, plus légère, plus ... insouciante.  Des bouts de vous voudraient bien y retourner, juste un peu, juste le temps de souffler, juste le temps de se recharger. Seulement voilà... souvenez-vous : si cette période était si bénéfique vous y seriez restés et vous n'auriez pas fait ce chemin de transformation, ce voyage vers vous-même. Alors oui, les problèmes rencontrés, qu'ils soient affectifs, financiers, professionnels, relationnels, corporels ... ne sont agréables pour personne, surtout lorsqu'on en cumule plusieurs au même moment. Et pourtant, si vous preniez le temps de vous retourner et de vous arrêter, vous seriez en infinie gratitude pour l'immense chemin parcouru. Vous auriez une bouffée d'amour pour vous-même, pour le courage qu'il a bien fallu aller chercher dans vos tréfonds, pour les peurs que vous avez accueillies puis dépassées, pour les actes courageux et les paroles audacieuses que vous avez posés. Offrez-vous ce temps d'amour avec vous même.  Il est précieux en ces périodes chahutées.

La période actuelle justement est décapante. Elle peut nous faire plier une fois de plus, nous mettre à terre. L'image qui me venait en marchant cette après-midi est celle de rescapés. Parfois, nous pouvons nous sentir, à l'instar de ces familles qui fuient la guerre, comme des naufragés de nos vies. Ballottés, malmenés par la vie, par les autres, par la maladie, par un collègue, par un membre de la famille, par une nouvelle inattendue, par un accident... Bim, on tombe. On tombe par terre, on tombe malade, on tombe  en dépression, on tombe amoureux, on tombe de sa chaise ... D'abord étourdis, encaisser le choc. Puis admettre que pour se remettre debout, il va falloir guérir, comprendre, retrouver un nouvel équilibre plus en adéquation avec qui nous sommes. La période actuelle nous offre cette possibilité de trouver de nouvelles ressources. Mais pour cela, il va falloir plonger en nous. Oui encore ! Je vous parlais dans mon dernier post de Perséphone, Reine de l'ombre, épouse d'Hadès. Cet archétype du féminin nous propose de plonger chaque année en nous -mêmes, et de découvrir notre royaume souterrain afin d'y puiser de nouvelles connaissances de nous-mêmes, de nouvelles habiletés et talents. C'est à cette condition (la plongée) que Coré ( la jeune fille sans nom) deviendra Perséphone, la femme qui se connait, la Reine de l'ombre. Ainsi, lorsque nous tombons, nous avons toujours le choix de rester en surface, dans la lumière déjà connue, ou d'accepter la descente dans nos ombres. Ombres que nous transmuterons. Ainsi, chaque année, Perséphone poursuit son chemin de croissance en nous, nous offrant une connaissance sans cesse plus subtile et ample de nous. Et c'est dans cette version plus large de nous-mêmes que nous pouvons ensuite remonter à la lumière, sur terre, debout, pleinement vivantes. Et respirer la vie !

 

Pour vous accompagner , une carte du "Jeu de Beauté".

 

Caroline SIMON

Accompagnatrice du féminin / Énergéticienne / Formatrice / Créatrice intuitive d'objets d'intention / Auteur.... heureuse !

A partager autant que vous le souhaitez, en totalité, en mentionnant le nom de l'auteur Caroline SIMON. Vous aimez ? Partagez les publications et merci pour le " j'aime" 😊

Lire la suite 1 commentaires

Louve y es-tu ? 5 avril 2018

Bonjour les beautés sauvages !

 

Un petit mot du jeudi matin pour vous donner mon ressenti du jour. La louve rode ... autour et en nous. Et avec elle, c'est un appel très fort de la femme sauvage en nous. La sentez-vous ? La nature vierge est son territoire de prédilection, son espace vital n'est pas négociable, sa liberté non plus. Dans quel état est votre liberté d'être, votre espace personnel ? Cet archétype puissant est porté notamment par la déesse Artémis, déesse de la lune et de la chasse. Avec Artémis, c'est libre ou rien, elle ne compromet pas avec cela ! Elle ouvre des espaces inexplorés avec sa vaillance et son désir instinctif, elle court, elle saute, elle écarte ce qui l'empêche d'accéder à son mouvement de femme libre. Elle s'affranchit seule de ce qui l'entrave. C'est une courageuse qui fait craquer les masques de séduction manipulateurs, fait voltiger les compromis qui nuisent à l'intégrité, du corps notamment. Profondément indépendante, elle nous propose de regarder où se situent dans notre vie ou nos comportements, les schémas obsolètes de soumission ou de timidité à vivre, ou au contraire la non acceptation de notre part vulnérable, émotionnelle  et réceptive.  Car avec elle, c'est l'audace, le courage, l'ardeur féline qui priment et respirent en nous. Lorsque cet archétype nous habite profondément ou nous visite, attention, ça déménage dans les chaumières !!! Préparez-vous à vivre votre nature insoumise et rebelle,  non domestiquée, à hurler de votre cri de louve à la lune. A sentir votre corps se déployer, demander à bouger, à danser, à courir, à se sentir VIVANT. Avec Artémis, il y a comme une rage de vivre maintenant et tout de suite. Il y a une urgence de la vie. Alors, mes chères déesses, honorez -la en vous, sentez son énergie farouche vous traverser comme un jaillissement de vie brute et sortez courir avec votre louve. C'est bon pour vous. C'est bon pour votre énergie vitale. C'est bon pour votre enracinement. C'est bon pour la sororité et pour les femmes de la Terre.

 

Caroline SIMON

Accompagnatrice du féminin.

https://www.essencedimage.fr

 

Artiste énergétique intuitive.

https://www.essencedimage.fr/le-chaudron-des-merveilles/

 

Animatrice et créatrice du "Jeu de beauté".

 

Auteur : https://www.facebook.com/lespetiteshistoiresdelafilleauxcheveuxorange/

 

A partager autant que vous le souhaitez, en totalité, en mentionnant le nom de l'auteur Caroline SIMON.  Vous aimez ? Partagez les publications et merci pour le " j'aime" :)

Lire la suite 0 commentaires

Perséphone prépare sa remontée à la lumière - 12 mars 2018

Bonjour les beautés célestes 💫,

 

Nous abordons la phase pré-nouvelle lune ! On se déleste, on s'épure, on s'allège, on lâche, on suit le mouvement, même si ce n'est pas celui que l'on avait prévu 😉 !!! L'eau est tellement forte en ce moment qu'il ne sert à rien de résister (comment résister à un tsunami ?).  Je note dans mes consultations qu'il y  a pas mal de corps qui souffrent depuis 15 jours, des personnes chères à nos cœurs qui nous quittent (paix à leur âme), des pages qui continuent de se tourner, parfois tout en même temps.  Soutien d'amour aux lumières qui foulent courageusement le chemin de beauté. Il y a aussi une joie profonde qui pousse en nous comme la sève qui gorge les bourgeons tout neufs. Plus que jamais, connectez-vous à la terre, à la nature et au soleil si vous en trouvez 🌞☀️.

Dans quelques jours, nous célébrerons l'équinoxe de printemps. Le jour et la nuit s'équilibrent dans une danse joyeuse. Perséphone, reine du monde souterrain, est dans ses derniers préparatifs. Elle range, elle trie, elle jette, elle remet de l'ordre avant de remonter à la surface, chargée des trésors qu'elle a rencontrés sous terre ces 6 derniers mois. Cette sublime facette du féminin, complexe car duale, souvent méconnue, remonte en nous toutes, et va vivre les prochains 6 mois sur terre. Un nouveau cycle va démarrer pour elle, pour nous. Elle remonte les bras chargés de pépites pour les mettre en pleine lumière, les partager avec le monde et jouir de la vie. Mais avant, il reste une dernière étape : laisser derrière soi ce qui ne nous est plus nécessaire, ce qui nous plombe et nous encombre. Pourquoi cette phase est-elle si radicale, parfois douloureuse dans le cœur et le corps ? Parce que le virage demandé par notre âme n'est plus négociable. Parce que Perséphone, reine éminemment patiente, a laissé le temps du changement tracer son sillon en nous, sous terre.  A l'instar des plantules qui sortent de terre, c'est avec une force et une puissance de vie renouvelée qu'elle fait son grand retour dans la lumière. Sa joie se charge à chaque pas de sa remontée imminente. La vie pulse, intense, vibrante dans chaque pores de sa peau. Toutes ses cellules sont prêtes et cabriolent de joie.

Et toi, belle femme qui lit ces lignes qu'as-tu à offrir au monde ? De quoi es-tu nouvellement riche ? Quelle part de toi est rénovée ? Quels talents, dons, ton âme aspire-t-elle à vivre en plein lumière ?

Perséphone, est encore quelques jours dans son antre souterraine et magique. Elle peaufine les derniers détails de son grand retour et  te souffle des réponses, des évidences qui s'ancreront très bientôt. L'écouter, c'est te permettre de devenir cette nouvelle femme lumineuse et joyeuse que tu aspires à retrouver. Bientôt ...

 

Si la rencontre avec vos facettes féminines vous tente, c'est par là  ! 

 

Je vous embrasse très chères déesses !

 

Caroline SIMON

Accompagnatrice du féminin.

Artiste énergétique intuitive.

Animatrice et créatrice du "Jeu de beauté".

Auteur.

 

A partager autant que vous le souhaitez, en totalité, en mentionnant le nom de l'auteur Caroline SIMON

https://www.essencedimage.fr  Vous aimez ? Partagez les publications et merci pour le " j'aime" :)

Lire la suite 0 commentaires

Célébration - 8 mars 2018

 

Bonjour Belles Femmes !

 

Une pensée vivifiante et joyeuse à toutes mes sœurs !

Célébrez-vous aujourd'hui, dans votre splendeur et votre singularité. Aimez-vous comme jamais, aimez-vous comme vous aimeriez que l'on vous aime. Couvrez-vous de mots doux et sensuels, offrez-vous cette authenticité d'être qui vous êtes, sans en répondre. Entourez-vous de soin et d'attention, donnez-vous cet amour tant désiré, là, tout de suite. Laissez jaillir du fond de vous votre âme sauvage, votre louve et laissez-lui les commandes pour une fois, sans peur de sa liberté. Abandonnez-vous au flux de la vie qui circule en vous et jouissez de vous, tout simplement.

Prenez du temps d'amour avec vous-même, du temps de beauté, de contemplation ou d'action.

Souriez-vous dans le miroir et ouvrez les yeux sur votre splendeur de femme.

Laissez couler en vous cette joie pétillante d'être en vie, d'être debout, d'être libre, d'être en marche.

Osez vous aimer telle que vous êtes.

Dansez la puissance d'être une femme debout maintenant.

Poursuivez patiemment la réalisation de vos rêves et croyez en vous plus que jamais.

Chantez la source de vie, la source d'amour infini qui vous anime et partez dans le monde avec !

Je vous embrasse très chères déesses !

 

Caroline SIMON

Accompagnatrice du féminin. Artiste énergétique intuitive. Animatrice et créatrice du "Jeu de beauté". Auteur. Formatrice.

 

A partager autant que vous le souhaitez, en totalité, en mentionnant le nom de l'auteur Caroline SIMON

https://www.essencedimage.fr  Vous aimez ? Partagez les publications et merci pour le " j'aime" :) 

Lire la suite 0 commentaires

Feu de joie - 5 janvier 2018

Bon alors, j'y vais direct car peu de temps pour écrire : je sens une énergie très feu, très électrique aujourd’hui... ça promet quelques étincelles et surtout une mise en mouvement nécessaire. Depuis ce matin, beaucoup de signes dans ce sens. Qui s'amuse dans le ciel pour mettre autant de feu dans cette journée ? Si vous le savez, merci pour l'info. je m'en tiens à mes ressentis et aux multiples synchronicités qui s’enchaînent !!! La promesse de cette journée me semble une activation dynamique après une transformation (phœnix) et une libération du feu créateur (et non destructeur ) décidément très présent. Et, je vous le murmure au creux de l'oreille, cela me réjouit, car je sens très fort une nouvelle libération de la femme louve, sauvage... Alors feu de joie et hauts les cœurs !

Je vous embrasse et vous souhaite un magnifique...feu de vie, sauvage et crépitant.

Avec amour.

 

Caroline SIMON

Accompagnatrice du féminin. Auteur. Créatrice d'objets connectés. Animatrice et créatrice du "jeu de beauté".

 

A partager autant que vous le souhaitez, en TOTALITÉ, en mentionnant le nom de l'auteur Caroline SIMON https://www.essencedimage.fr

Vous aimez ? Partagez les publications et merci pour le " j'aime" sur la page :)

Lire la suite 0 commentaires

Démarrage en trombe et nouvelles fraîches - 3 janvier 2018

Coucou les étoiles !

 

Ça y est, le passage est fait ! Danse de la joie ! Je vous souhaite le meilleur du meilleur pour amorcer cette superbe nouvelle année qui s'offre à vous. Voici donc un joyeux  message du cœur pour cette année qui démarre sur des chapeaux de roue avec... une pleine lune. Et paf ! Ça donne le ton immédiatement sur l'intensité merveilleuse de cette année 11/2 (numérologie). Pour ceux que cela intéresse, janvier c'est 2 pleines lunes (2 et 31 janvier) dont une super pleine lune (celle du 2 janvier), une nouvelle lune (17 janvier), une éclipse totale de lune (le 31 janvier), des tas de planètes qui reprennent leur mouvement direct dans le ciel (donc on décide et on agit enfin ! ), d'autres planètes qui changent de signes... Bref, on ne va pas s'ennuyer. Et tout cela est bien entendu teinté d'un émotionnel très fort. Sinon, c'est pas drôle ! Alors que dire, sinon que nous sommes vivants, que la vie n'a pas pour vocation à être tiède, que nous avons un programme de réjouissance propre à chacun - notre légende personnelle - qui demande à se révéler... et qui va nous pousser encore et encore dans cette direction. 2017 a permis d'éclore, de démarrer un projet tout neuf. ce qui implique que des portes se sont fermées, des relations se sont arrêtées, des changements de cap, de lieu de vie,  se sont manifestés, des habitudes ont changé, des prises de consciences ont émergé, des carcans ont cédés (voir articles des 4 derniers mois).

Il y a comme une excitation délicieuse à vivre ce nouveau, ce jamais vu, à entrer de plein pied dans l'élan de vie, à vivre passionnément ce qui nous anime. Libérer les émotions pour libérer le feu créateur est d'actualité,  les étoiles ! Entre flots émotionnels et contrôle émotionnel, il y a une autre voie qui est la maîtrise émotionnelle, celle qui permet de vivre sainement et justement ses émotions sans les nier par peur de perdre le contrôle (capricorne), sans les laisser déborder non plus (cancer). Devenir enfin reine et roi en nous-mêmes. Se choisir, ne pas s'oublier. Créer concrètement sa vie de rêve n'est pas une utopie (au revoir les bougons !!!). Par contre c'est un travail quotidien qui demande (entre autre ) ouverture d'esprit, accueil du flux naturel de la vie, persévérance et foi en soi et en la vie.

 

J'en profite pour vous informer  que je ne fais pas exception à tout ces mouvements célestes magnifiques et que la vie m'a bien poussée moi aussi :

- J'arrête le conseil en image auprès des particuliers mais garde la formation qui s'axe davantage sur le développement des potentiels de chacun, l'image de soi...

Un grand merci du fond du cœur  pour ces 13 années d'une richesse inouïe, pour les rencontres magiques, les échanges nourrissants, les défis, les joies pleines, les apprentissages, les découvertes. L'aventure humaine qui me tient tant à cœur et la découverte du chemin de beauté continuent autrement !

- "Le voyage de beauté de l'exploratrice" redémarre pour une nouvelle année le vendredi 19 janvier (save the date !).  Nous clôturons en beauté le cycle 2017 avec le groupe actuel vendredi  5 janvier, donc je ferai une info spécifique dédiée juste après.

- La création des attrapes-rêves à intention, démarrée en 2017, continue son chemin d'expansion  : je ferai là aussi une info spécifique sur le sujet très vite, car il y a tant à partager sur les processus qui passent à travers moi pour vous  !!! Je suis émerveillée et heureuse de pouvoir vivre tout cela. "Le chaudron des merveilles" et l'atelier de création prennent  forme...

- "Les soirées des déesses" sont toujours possibles si vous souhaitez les organiser chez vous. J'amène le jeu et  j'anime !

 

Voilà les étoiles !

Alors ?

Prêts à démarrer  2018 ?

1

2

3

Go !

 

Je vous embrasse fort.

Avec amour.

 

Caroline SIMON

Accompagnatrice du féminin. Auteur. Créatrice d'objets connectés. Animatrice et créatrice du "jeu de beauté".

 

A partager autant que vous le souhaitez, en TOTALITÉ, en mentionnant le nom de l'auteur Caroline SIMON https://www.essencedimage.fr

Vous aimez ? Partagez les publications et merci pour le " j'aime" sur la page :)

Lire la suite 0 commentaires

Il est temps de décréter l'état de paix - 8 décembre 2017

Jeu de Beauté © Création Caroline SIMON
Jeu de Beauté © Création Caroline SIMON

Coucou les beautés célestes,

 

Un message de soutien à toutes mes sœurs de lune. Je ne peux que constater que les guerrières tombent comme des mouches en ce moment. Vu l'ampleur, cela interroge nécessairement. Le corps lâche, met à l'arrêt, oblige la pause. Au regard de ce que je perçois des énergies actuelles extrêmement fortes (ce weekend : super pleine lune et pic record de la raisonance de Schumann), de la fin de cette fameuse année 1 (2+0+1+7) qui aura été d'une extrême intensité pour tous,   et de mon ressenti, voici un éclairage ( qui ne se veut pas une vérité OK ! ).

Il me semble que nous arrivons à un tournant de la guerre. C'est une guerre qui se manifeste extérieurement mais qui prend sa source intérieurement. Une sorte de guerre intestine. Une grande partie d'entre nous (je m'adresse aux femmes et à la polarité féminine  des  hommes) est en guerre avec l'autre sexe depuis des décennies (pour ne parler que de cette vie là !) au point de ne pas savoir ce que serait une vie de paix. Alors oui, il a fallu se battre pour faire valoir, transformer l'histoire personnelle, la société, faire reconnaitre les victimes, exister, passer de la survie à la vie... Nous faisons partie d'une génération qui transmute, libère les histoires des lignées, dégage l'ombre, fait place nette pour nos enfants et les générations à venir. C'était absolument nécessaire et il a fallu une dose incommensurable  de courage, de persévérance et de foi en soi pour y arriver.

Nos guerrières ont bien travaillé, de vraies héroïnes, mais elles sont fatiguées et elles aspirent profondément à vivre autre chose . La Terre aussi.  Elles ont mené de front la guérison de leur féminin pour qu'émergent enfin les valeurs associées et la guérison de leur masculin. Nous en sommes là.  Un choix se dessine qui serait de signer un acte de paix, de "réconcilier avec amour ce qui a été divisé et de connaître une paix nouvelle" (voir la dernière carte du Jeu de Beauté © ci-jointe).

Cela passe dans un premier temps par un gros lâcher-prise et ensuite par un engagement. Une reconnaissance de la beauté de nos deux polarités intérieures qui œuvrent ensemble. Car comment espérer vivre dans un monde de paix si nous sommes en guerre contre les hommes, et en guerre intérieure contre notre propre masculin  ? Le problème c'est que nous avons tellement pris l'habitude de porter un regard négatif sur ce masculin, que nous n'en voyons plus ou difficilement la beauté. Or, il existe. Il est présent. Le pas à faire est un pas nouveau : il nous est demandé de regarder avec le cœur et non plus avec notre égo blessé. Ce cher égo qui nous a permis de survivre (merci)  bloque maintenant la voie du cœur des guerrières.

Car ne nous y trompons pas, il ne s'agit pas de revenir en arrière, de déposer les armes et de se mettre en totale vulnérabilité... quoique ! Il s'agit de devenir des guerrières de cœur. La différence est subtile. Se mettre au service de l'amour et non de lutter contre ceux avec lesquels on peut le partager. Tout un programme qui se dessine à l'horizon de cette année 2018.

Alors, majestueuses guerrières célestes,  si le cœur vous en dit, plongez dans le votre et demandez-lui ce qui le fait vibrer , ce qui le met en joie, ce qui l'anime. La réponse est là. Ensuite, viendront les processus vous permettant de vivre concrètement cette voie du cœur...

Il est temps de décréter l'état de paix.

Car le soleil a rendez-vous avec la lune !

 

Je vous embrasse et vous souhaite une magnifique réconciliation.

Avec amour.

 

Caroline SIMON

Accompagnatrice du féminin. Auteur. Créatrice d'objets connectés. Animatrice et créatrice du "jeu de beauté".

 

A partager autant que vous le souhaitez, en TOTALITÉ, en mentionnant le nom de l'auteur Caroline SIMON https://www.essencedimage.fr

Vous aimez ? Partagez les publications et merci pour le " j'aime" sur la page :)

Lire la suite 0 commentaires

Et hop un carcan qui saute - 23 octobre 2018

Petit clin d'œil joyeux du jour :

En cette période éminemment  "scorpionesque" (Jupiter l'amplificateur est entré le 10 octobre dans le signe du scorpion pour un an - la nouvelle lune du 19 octobre en balance a basculé 5 heures après en scorpion, aujourd'hui le soleil entre en scorpion !), il est à peu près évident que nous allons nous dépouiller encore un peu plus, trier, alchimiser, nous alléger, nous transformer pour toucher à notre authenticité la plus profonde.  C'est la période phénix par excellence ! Les masques vont tomber, les carcans éclater, les cuirasses se fendiller. Va jaillir puissamment de cette obscurité alchimique, l'être éblouissant de vie, la femme désirante, l'homme merveilleux que vous êtes. Pas celui ou celle que l'on attend de vous, non , juste vous, dans votre authenticité, votre vérité personnelle. Et comme le changement est assez fulgurant et détonant parfois, il peut déranger. On peut vouloir extérieurement vous inciter à ralentir, vous maintenir là où vous êtes, vous obliger à vous justifier, à vous définir, à re rentrer dans une belle petite case dorée, là où justement, vous venez de faire exploser le concept même de case. Voici un exemple concret :

A la question banale : "Que fais-tu comme travail ?", la réponse attendue doit rentrer dans une case connue et tenir en 1 mot...allez, 3 max.  Imaginez que vous ayez non pas 1, ni 2 mais 3 ou 4 centres d'intérêts professionnels ... et aucune envie de choisir car la pluralité est tellement bonne à vivre...ça devient tout de suite complexe.

- "Heu ... faut vraiment résumer ? "

- "Ben oui, tu mets quoi sur ta carte de visite sinon ?"

- "Arg...?"

 

Or le féminin en vous aime justement cette pluralité, c'est son essence, c'est l'expression même de vos facettes féminines qui s'extériorisent, se vivent, se déploient. S'autoriser cela, en dépit des attentes extérieures, c'est être libre de vivre chacune de vos facettes. Et pas seulement en terme de domaines de vie (l'amante, la maman, la pro, la spirituelle ...), non, à l'intérieur même de ces domaines.  Librement, passionnément, entièrement. C'est une façon de vivre ce qui est important pour vous sans coller immédiatement une étiquette existante.

Plus simplement encore, c'est vivre pleinement et concrètement  la capacité créative innée du féminin. Alors oui, les choses peuvent sembler dispersées... et alors ?

Vivre son féminin, c'est, entre autre, vivre sa créativité et lui donner consistance. Quel que soit le domaine où elle s'applique. 

Donc à la question banale :

"Que fais-tu comme travail ?"

On pourrait presque répondre :

"Je suis une femme."

 

Ça résume tout (rire 😂!!!).

 

Je vous embrasse fort les beautés célestes 💫💓

 

Caroline SIMON

Accompagnatrice du féminin. Auteur. Créatrice d'objets merveilleux. Animatrice et créatrice du "jeu de beauté". Formatrice. Conseillère en image personnelle... et tant d'autres choses (ça ne tient pas dans les cases... :))

 

A partager autant que vous le souhaitez, en TOTALITÉ, en mentionnant le nom de l'auteur Caroline SIMON https://www.essencedimage.fr

Vous aimez ? Partagez les publications et merci pour le " j'aime" sur la page :)

Lire la suite 0 commentaires

Il était une fois 7 nanas... 22/5/2017

Il était une fois 7 nanas.

Toutes les 7 différentes.

Chacune unique dans son genre. Chacune dans sa beauté singulière et son génie particulier.

Chacune porteuse d'une part merveilleuse de vous et de votre accomplissement de femme.

Un seul point commun : toutes les 7 vous fondent, vous structurent et vous accompagnent, vous les femmes de ce monde. Et ce, depuis la nuit des temps.

Pas 2, pas 5, toujours 7. 

Révélées ou pas, réveillées ou pas, reniées ou pas. 

Là, tout simplement. 

Au creux de vous, dans l'intériorité de votre corps. 

Attendant de se manifester concrètement pour le meilleur de vous. 

Chacune à sa juste place. 

Dansant la joie dans une ronde légère.

On les appelle archétypes féminins, merveilleuses déesses, facettes du féminin.

Les rencontrer est un moment sacré, rare, précieux, joyeux, émouvant et inoubliable. 

C'est la rencontre qui touche à l'entièreté de la femme, à son être unifié, au cœur, au corps et à l'âme. 

Car une fois que le lien est noué, que les yeux dans les yeux, les messages sont passés, que cœur à cœur l'amour s'est libéré, et que corps à corps c'est l'énergie de vie qui trouve à nouveau comment circuler librement... alors c'est la femme que vous êtes qui se déploie dans tous ses potentiels, dans toutes ses dimensions, dans toutes ses habiletés, dans son désir et son plaisir, dans sa nature sauvage et libre, dans sa créativité, dans sa fonction profondément alchimique, dans son intelligence pratique et visionnaire. C'est la femme rayonnante qui marche, car elle sait où se diriger, elle chante et danse son chemin de vie d'un pas assuré et joyeux, à l'écoute de ses rythmes intérieurs, profondément connectée à son environnement, respectueuse d'elle-même, en union d'amour avec elle-même et en paix. Capable de transcender ses ombres en perles de vie lumineuses, capable de s'offrir une vie dans laquelle elle se coule avec délice. Capable de poser sa parole avec justesse et sagesse. Capable d'ouvrir son cœur à nouveau, de ressentir, de vibrer, d'accueillir les émotions et les doutes tranquillement. Capable de silence et de retrait, de présence et d'élan. 

Une femme qui chemine humblement, vivant les expériences de vie comme des cadeaux qui la révèlent pas à pas. Une femme qui laisse couler l'amour inconditionnel et pousse en avant ses enfants. Une femme qui aime, qui se laisse aimer, qui donne et reçoit en équilibre. Une femme belle et sensuelle qui libère la puissance de son énergie sexuelle et s'unit dans l'amour pour allumer les étoiles. Une femme qui transmet et aide, qui écoute et tend la main. 

Une femme capable de compassion, et de résilience. 

Il était une fois cette femme riche de ses 7 nanas irrésistibles, vulnérables, fortes et belles.

Une femme tout simplement.

Vous.

Moi. 

Toutes les femmes. 

Toutes des déesses !

 

Bonne journée les beautés !

 

Caroline SIMON 

Exploratrice créative de chemin de beauté

 

A partager autant que vous le souhaitez, en TOTALITÉ, en mentionnant le nom de l'auteur Caroline SIMON https://www.essencedimage.fr

Vous aimez ? Partagez les publications et merci pour le " j'aime" sur la page :)

 

Lire la suite 0 commentaires

Perle de vie - 28/04/2017

C'est dans le creuset  de cette expérience que s'exprime la nature innée, profondément transformatrice et alchimique de notre féminin  sacrée. Et c'est aussi l'habileté première de l'archétype féminin Perséphone en nous : transformer la souffrance en perle de vie. Grandir, résolument évoluer, devenir la femme accomplie, la guérisseuse guérie, tout en restant connectée à l'émerveillement de la jeune fille. Faire le choix conscient de la responsabilisation. Quitter la victime et explorer la vie en la foulant d'un pas allégé et joyeux. Se transformer inéluctablement.  C'est le talent souvent redouté de notre Perséphone intérieure : plonger dans l'ombre, traverser la difficulté présente ou ancienne, alchimiser le matériau brut, remonter avec l'or intérieur ainsi créé... et l'offrir au monde dans une joie intense et jaillissante. 

 

Caroline SIMON

Exploratrice créative du chemin de beauté

 

A partager autant que vous le souhaitez, en TOTALITÉ, en mentionnant le nom de l'auteur Caroline SIMON https://www.essencedimage.fr

Vous aimez ? Partagez les publications et merci pour le " j'aime" sur la page :)

 

Lire la suite 0 commentaires