Corps, ô mon corps - 28 septembre 2018

Bonjour les Beautés de la Terre 🌏💗

 

Peu présente par écrit ce dernier mois... mais le cœur y était. Peut-être avez-vous senti une espèce de nécessité impérieuse obligeant à s'arrêter sur le corps : ses besoins, son expression, ses messages, ses attentes, ses élans, ses ralentissements, ses écœurements aussi. Bref, tout une panoplie d'infos - nouvelles ou pas - qui se sont enchaînées. Le signe de la Vierge éminemment terrien n'est pas étranger à cela. Il nous a été proposé de nous occuper de notre "véhicule terrestre" avec amour, respect, soin, tendresse. Des rituels quotidiens ont peut-être été modifiés (sommeil par exemple), des reprises d'activités sportives, des changements d'alimentation qui soulagent, des nouvelles envies plus écologiques pour soi, des épurations et détox fortes aussi (digestives notamment ), des sevrages d'addictions mises en lumière... Un gros chantier pour retrouver un corps plus vivant, plus sain et plus en adéquation avec les désirs de notre âme. Pour les plus sensibles, il peut aussi avoir été question (et cela continue) d'un focus sur vos échanges d'énergie avec les autres. Comment vous ressourcez-vous ? Qui se ressource auprès de vous ? Est-ce équilibré ou bien avez-vous à faire fréquemment à "des voleurs d'énergie" ? Prendre conscience de cela permet de libérer des espaces sains en nous et d'établir des relations équilibrées avec les autres. Et comme le Soleil 🌞 est en Balance depuis le 23 septembre, nos relations sont mises à l'honneur : relations aux autres et relations à soi 😇. Tout un programme de réjouissance pour faire des petits pas de plus pour le meilleur de nous. Et mon petit doigt me dit que tout cela va permettre l'émergence de nouveaux espaces à conquérir et faire croître à l'intérieur de nous. Parce que les rêves que vous portez en vous ne sont pas destinés à rester à l'état de rêves, ils sont là pour être RÉALISÉS. Alors, même si cela demande du dépassement de soi, du courage et une foi absolue dans la vie, ça vaut le coup !!!! 

Avez-vous déjà réalisé des rêves ? Si oui, lesquels ? Osez-vous juste penser que c'est possible ? Quel 1er pas pouvez-vous faire pour en réaliser un ? 

Pour ma part, plusieurs sont réalisés : avoir des enfants, vivre une très belle histoire d'amour avec un homme de cœur 💗, écrire un livre, voler comme un oiseau dans le ciel, chanter 🎶... d'autres en cours : nager avec les dauphins dans leur milieu naturel (bientôt 🐬), travailler avec les enfants (en cours aussi 😊), créer un oracle (en cours aussi), faire du cheval en Irlande (à prévoir) ... L'avantage avec les rêves, c'est q'une fois que vous en avez réalisé un, rien ne vous semble plus inaccessible !!!!

Alors je vous souhaite de doux et majestueux rêves et la force de les réaliser.

 

Caroline SIMON

Accompagnatrice du féminin / Énergéticienne / Formatrice / Créatrice intuitive d'objets d'intention / Auteur.... heureuse !

 

A partager autant que vous le souhaitez, en totalité, en mentionnant le nom de l'auteur Caroline SIMON. Vous aimez ? Partagez les publications et merci pour le " j'aime" :)

Lire la suite 0 commentaires

De l'engagement au lâcher-prise - 11 juin 2018

Bonjour les beautés divines,

 

En cette veille de nouvelle lune (nouveaux potentiels intérieurs encore non matérialisés), les énergies sont au lâcher-prise, aux décisions de fermeture de portes, aux liens qui se coupent (parfois juste momentanément, parfois définitivement), aux comportements qui doivent cesser et se transformer.... Avant d'amorcer cette phase de renouveau lunaire et les nouvelles expériences de vie associées, on peut s'arrêter un moment et regarder avec le cœur ce qui doit "partir". Décider soi-même nous épargne souvent une décision plus brutale de la vie qui nous obligera, sans ménagement, à lâcher-prise. Moins sympa tout de suite hein !!

Petit exemple concret : 

Pour ceux qui suivent la page, vous avez pu lire que je lançais - enfin :) - un stage sur les archétypes féminins en septembre. Ces belles déesses du féminin m'inspirent depuis des années, que ce soit à titre personnel ou professionnel. J'ai donc créé un processus global d'exploration des facettes féminines avec différents outils et approches (https://www.essencedimage.fr/…/l-unit%C3%A9-rencontre-avec…/).

Restait une envie : ce fameux stage de 3 jours qui, après une année entière passée à chercher un lieu accueillant, voit enfin le jour le 30 mars, veille de pleine lune, et jour d'une "soirée des Déesses" que j'anime le soir même. Synchronicité étonnante... 

Je me suis pleinement engagée dans cette recherche de lieu, dans l'énergie de ce stage, dans mon envie de partager cette fabuleuse aventure sur la découverte de soi. Mon engagement a été aussi financier (réservation du gite, achat de matériel ...). Oui mais ...

La vie semble m'indiquer très clairement que ce n'est pas de CETTE MANIERE que je dois transmettre cette connaissance. Trop peu d'inscrites et une deadline ce vendredi pour le gite m'obligent à prendre une décision. Mon égo voudrait bien "s'accrocher"... tout ce temps passé, toute cette énergie dépensée, on lâche rien cocotte ..." La bonne décision n'est pas là : elle est plus simple. La vie me l'offre divinement bien. Regardez plutôt... 

Jeudi et vendredi, j'animais en entreprise une formation sur " l'image de soi et la vision professionnelle" auprès de personnes en reconversion professionnelle. Jeudi soir, les stagiaires ont spontanément cherché des infos sur mon site, ont découvert les archétypes (alors qu'étonnamment je n'en avais pas parlé !) et m'ont demandé vendredi matin de leur animer "une soirée des déesses" cet été. 

En résumé : ce vendredi, je décide de lâcher prise et de renoncer à ce stage, et, au même moment, la vie me montre la bonne direction et m'offre de persévérer et de continuer à animer le jeu que j'ai créé. La synchronicité est belle et savoureuse. 

Qu'est-ce que cet exemple nous dit ? L'engagement ne veut pas dire que les projets, envies, souhaits que vous VOULEZ se feront. Tout dépend en fait du pilote interne et du moteur. Si c'est un souhait profond de votre âme, les portes s'ouvriront, les pas se feront, et vous réaliserez vos souhaits car ils seront alignés avec le plan de votre essence. Dans ce cas, "tout l'univers conspire" et nous aide dans notre démarche. Si c'est votre égo qui pilote, ce sera plus poussif, plus laborieux, plus "en force". Et il est possible que l'expérience se solde par une phase difficile. Renoncer n'est pas capituler, c'est simplement admettre que notre âme a d'autres projets, bien plus intéressants, bien plus nourrissants et bien plus alignés avec notre être profond. 

Suivre le flux de la vie, c'est, à mon sens, savoir surfer ces vagues d'engagements sincères et parfois de renoncements nécessaires. L'espace ainsi libéré sera immédiatement rempli par un projet lumineux et puissant qui nous portera plus loin, plus haut, un projet plus vaste. ... qui nous demandera, sans nul doute, un profond engagement !!! 

Je vous embrasse fort les beautés.

 

Caroline SIMON

Accompagnatrice du féminin.

Artiste énergétique intuitive.

Animatrice et créatrice du "Jeu de beauté".

A partager autant que vous le souhaitez, en totalité, en mentionnant le nom de l'auteur Caroline SIMON. Vous aimez ? Partagez les publications et merci pour le " j'aime" :)

0 commentaires

Contraction, brouillard, arrêt, vide...fulgurances ponctuelles - 7 juin 2018

Bonjour les beautés célestes ,

 

Mais quelle est donc cette période bizarroïde qui ne cesse pas ? Je vous donne un petit éclairage de mes ressentis. Et comme à chaque fois, pas de vérité, juste mon ressenti que je vous partage sur les énergies extrêmement intenses qui nous traversent.  Tout d'abord, à l'extérieur et  au niveau planétaire,  il y a les manifestations de Gaïa qui gronde, se secoue, tempête, "pleure", nettoie et se nettoie en surface et en profondeur (séisme, inondations, pluie diluviennes ...). Cela nous impacte tous vibratoirement, nous fatigue, nous éreinte même. Beaucoup de personnes dites "sensibles" sont épuisées et ont du mal à se ressourcer. Ce qui fonctionnait "avant", ne fonctionne plus.  Nécessité de vous reposer autant que vous le pouvez. Le soleil étant le grand absent du printemps, il nous faut arriver à trouver en nous-mêmes  l'élan de vie et la joie souvent "poussés" naturellement par l'arrivée du printemps et de l'été.  Gros défi dans cette période donc !

Et puis, je ressens aussi une sorte de brouillard très inconfortable qui cache un truc encore plus inconfortable : un vide. je crois que nous faisons tous l'expérience d'un brouillard-vide dans un pan, voire dans plusieurs pans de notre vie. Les interrogations incessantes d'un mental, dopé en ce moment, ne produit rien de bon, au contraire. En avoir conscience permet le premier pas pour sortir du brouillard et des doutes. Les réponses à vos questions ne viendront pas de la réflexion (elle tourne en boucle comme une ronde qui donne le tournis). Les réponses se cachent encore un peu, les coquines. Patience...

Pourquoi tout cela ? Il me semble que cela nous pousse à nous laisser guider par une seule chose : dans ces moments de doutes-fatigue nerveuse et physique, un grand tri se fait. Nécessaire et salvateur. Ne reste que ce qui ne nous mange pas d'énergie. Ne reste que ce qui nous procure de la joie. Le reste est éjecté de nos vies (ce qui n'est pas connecté au cœur). Cela peut être relativement doux et  progressif si vous l'accompagnez  ou assez violent si vous avez résisté longtemps. Notamment au niveau relationnel. Vous devez le constater, la relation à l'autre est très présente en ce moment. Nous voyons  clairement des fonctionnements qui ne sont plus recevables et y mettons un terme. En nous-mêmes d'abord, puis avec les autres.

Les lignes de temps étant elles aussi bousculées, nos repères temporels changent aussi. Vous pouvez avoir l'impression d'un temps inconnu, très lent ou au contraire fulgurant. Un temps quantique. Nos perceptions sensorielles sont déstabilisées et cela nous demande là aussi un réajustement interne. Encore ... et cela ne fait que commencer...

Alors les beautés célestes, dans cette période très particulière, il est important de vous focaliser sur le positif (il y en a forcément dans un axe de votre vie), et d'avoir une action consciente sur vos pensées pour éviter les tourbillons négatifs. Important aussi de vous connecter à la nature, à la respiration, à la beauté, à l'art sous toutes ses formes. Marchez pieds nus dans l'herbe le plus possible. Cela vous aidera à laisser partir ce qui doit, à vous verticaliser, à vous connecter à l'amour abondant de la Terre. Une fois le brouillard et le vide traversés, la clarté reviendra, de nouvelles formes  pourront apparaitre.

Une dernière chose, je sens que le solstice d'été, passage de lumière puissant, se prépare déjà pour chacun. Le feu (purificateur) va continuer le travail de l'eau (libération émotionnelle). Portail de joie, fleur de vie nous voilà !!! J'en reparlerai plus tard.

Courage  si vous naviguez en eaux troubles avec un questionnement de sens. Ce questionnement est sain (même s'il est récurrent depuis quelques mois...). Les changements nécessaires au niveau collectifs passent par l'individuels. A chacun de faire sa part de Colibri.

 

Petit rappel :  je propose des consultations individuelles énergétiques. Vous avez une interrogation dans votre vie, un problème récurrent ? Mon "équipe" de guides, mes baguettes  et mes tarots sont à votre service pour vous accompagner. Il ne s'agit pas de tirages prédictifs, mais d'un éclairage sur votre situation et des indications et clés pour clarifier, avancer, transformer, rebondir...

Consultations d'1h00 : 60€.

 

Je vous embrasse fort les beautés.

 

Caroline SIMON

Accompagnatrice du féminin.

https://www.essencedimage.fr

 

Artiste énergétique intuitive.

https://www.essencedimage.fr/le-chaudron-des-merveilles/

 

Animatrice et créatrice du "Jeu de beauté".

Auteur : https://www.facebook.com/lespetiteshistoiresdelafilleauxcheveuxorange/

 

A partager autant que vous le souhaitez, en totalité, en mentionnant le nom de l'auteur Caroline SIMON.  Vous aimez ? Partagez les publications et merci pour le " j'aime" :)

0 commentaires

Trouver sa clé et ouvrir une nouvelle porte - 15 mai 2018

Bonjour les Beautés 

 

Un petit message en ce jour de nouvelle lune en Taureau, nouvelle lune doublée de l'entrée fracassante d'Uranus (l'éveilleur de conscience) dans le signe du Taureau le même jour (ça ne s'invente pas !). Pour info, Uranus change de signe tous les 7 ans donc il ferme et ouvre une boucle de 84 ans. L'info est donc d'importance symboliquement, pour ceux que cela intéresse bien sur 😉. La nouvelle lune nous offre la possibilité d'un nouveau départ, mais ce potentiel est encore immatériel, impalpable (la lune est noire 🌚dans le ciel). Il faudra attendre quelques jours pour y voir plus clair et poser vos belles intentions de nouvelle lune. 

Que me disent mes antennes (bien branchées en ce moment !) ? Qu'il nous faut du courage. Oui, encore... Il y a des clés majeures d'ouverture et de guérison du cœur qui sont à l'oeuvre au niveau personnel et collectif. Alors forcément, cela nous malmène, nous bouscule. Les expériences de vie actuelles peuvent être incompréhensibles, guerrières et douloureuses. COURAGE les Beautés. Une clé ouvre toujours une porte ! Et mon petit doigt me souffle que cette porte est cruciale pour notre parcours de vie, crucial pour Gaïa. Il y a des personnes qui vont être réaxées sans ménagement (Uranus nous force à changer de manière fulgurante). On peut tanguer un temps mais la bonne nouvelle, c'est que cela nous placera sur une ligne de vie fabuleuse si l'on accepte cette nouvelle voie. Je souris en écrivant car les sentiments intérieurs qui cohabitent sont un savant mélange d'excitation et d'appréhension. 

C'est donc le moment de se serrer les coudes et de surfer les vagues sans résister. Car la puissance de cette vague nous amènera vers d'autres contrées, merveilleuses et abondantes, sous réserve de se laisser conduire par le seul bon conducteur qui vaille : notre cœur💓😊 .

Bonne nouvelle lune !

 

Je vous embrasse les beautés !

Caroline SIMON

Accompagnatrice du féminin.

https://www.essencedimage.fr

Artiste énergétique intuitive.

https://www.essencedimage.fr/le-chaudron-des-merveilles/

0 commentaires

Conspiration cosmique - 7 mai 2018

Bonjour les beautés,

 

Je vous retrouve avec une joie toute neuve et ressourcée après un sacré tumulte de vie, un de ceux qui transforment et impriment une nouvelle route de liberté en soi. La fulgurance de la vie est sans répit et nous pousse, parfois dans la douleur de la mort qui frappe, à reprendre possession de nos zones en friche, oubliées et à nous redresser, vibrant d'une nouvelle énergie. Comme je l'écrivais dans mon post du 5 avril, veille du fameux tumulte, il y a urgence à vivre MAINTENANT. Pas demain ou dans 1 an. Non, là, tout de suite. Cela signifie, s'arrêter, porter un regard circulaire en soi et autour de soi sans concession pour décharger une fois pour toute les derniers poids qui nous bloquent ou nous ralentissent. Car la vie a prévu de belles choses pour nous tous. Mais nous sommes parfois retenus par de multiples loyautés, programmes de dépendance, croyances enracinées, peurs viscérales. Tellement encombrés... que les rêves, les joies simples et les réalisations importantes se retrouvent coincés dans les dédales du temps qui courre. Savoir s'arrêter est un art de vivre. Car c'est exactement dans cet espace là que les choses les plus précieuses peuvent émerger.  Elles ont alors le temps de se manifester, de se faire une place, d'attirer notre attention  sans être passées au crible de notre égo sur-puissant. Ce ralenti ou cet arrêt (voulu ou imposé par la vie) est une chance. C'est en tout cas un point de vu possible. C'est celui qui m'anime à chaque fois. Quel est le message ? Que puis-je apprendre et modifier ensuite concrètement ? Quelle nouvelle porte cela va-t-il ouvrir ? Nous ne pouvons modifier les événements du passé mais nous pouvons apprendre d'eux, nous pouvons nous interroger sur le tsunami intérieur que cela a généré. Et, le moment venu, rebondir et repartir dans la vie. Différents. Élargis. Vibrants d'un énergie amplifiée. L'âme, le cœur et le corps e place.

C'est alors que la vie nous gâte si nous savons observer les signes et saisir les perches. Nous nous autorisons, nous ne concédons plus, nous sommes capables de dire non et aussi ouiiii.  Ce mois passé a offert ce multiples occasions de bonheurs authentiques, de dépassements de soi, de deuils nécessaires et de nouveautés vivifiantes.

Samedi fut un moment de cette nature. Et puis dimanche aussi. Avez-vous senti dans vos cheveux cette brise paisible et dansante, tellement sensuelle ? Avez-vous senti à quel point le soleil pouvait être doux sur les joues, nous embrassant d'une généreuse et abondante chaleur revenue ? Avez-vous laissé monter en vous le sentiment d'être exactement là où vous deviez être ? En paix. Les familles d'âme se retrouvent de plus en plus... et se le disent sans détour. Car nul besoin de preuves pour les âmes qui se reconnaissent. Juste le bonheur de se retrouver et d'avancer ensemble pour célébrer la beauté de la vie.

Si la beauté vous inspire, voici de magnifiques créatrices de beauté, artistes sensibles et talentueuses que la vie a placé sur ma route. Gratitude.

"La beauté sauvera le monde"

Je vous embrasse les beautés !

 

Caroline SIMON

Accompagnatrice du féminin.

 

Artiste énergétique intuitive - https://www.essencedimage.fr/le-chaudron-des-merveilles/

Animatrice et créatrice du "Jeu de beauté".

Auteur : https://www.facebook.com/lespetiteshistoiresdelafilleauxcheveuxorange/

 

A partager autant que vous le souhaitez, en totalité, en mentionnant le nom de l'auteur Caroline SIMON.  Vous aimez ? Partagez les publications et merci pour le " j'aime" :)

0 commentaires

Tambour - 9 avril 2018

Bonjour les étoiles,

 

Le son du tambour retentit... régulier comme un cœur qui pulse et bat de son rythme propre. Il nous rappelle comme la vie est précieuse, fugace et aussi pleine et longue et joyeuse. Au son du tambour, le corps entre dans la danse, la voix jaillit, à l'unisson des autres. Le chant et la danse rassemblent les âmes et unit les cœurs sur un même tempo. Le partage est profond, inoubliable, éternel mais aussi unique, dans l'instant. L'énergie de vie allume les corps, monte puissamment de la terre, traverse les pieds nus et trace son chemin vertical jusqu'au sommet. Passe par le cœur et le reconnait comme un frère, comme un relai, comme un phare. Alors mes étoiles, en ce jour si particulier pour certains d'entre nous, relions nos énergies de vie et dansons au rythme du tambour, au rythme de la terre, au rythme de nos cœurs. Car la vie et la mort sont deux inséparables, deux initiatrices, belles, mystérieuses, implacables.

 

Nous sommes tous reliés.

 

Caroline SIMON

Accompagnatrice du féminin.

Artiste énergétique intuitive.

Animatrice et créatrice du "Jeu de beauté".

Auteur 

 

 

A partager autant que vous le souhaitez, en totalité, en mentionnant le nom de l'auteur Caroline SIMON.  Vous aimez ? Partagez les publications et merci pour le " j'aime" :)

0 commentaires

Tempérance et équilibre - 24 août 2017

Bonjour les beautés célestes !

 

Quel bonheur de vous retrouver et tellement heureuse de partager à nouveau les énergies du moment. Quel été !!!! Précision : ces ressentis et la lecture symbolique que j'en fait sont une interprétation et non une vérité, alors je vous invite à ne prendre que ce qui raisonne et fait écho en vous OK !
L'envie immédiate de partager est arrivée par une synchronicité symbolique mais par ailleurs, extrêmement concrète : une sculpture sublime des fées de Robin WIGHT tournant dans la brise et juste après les images du typhon qui dévaste actuellement la Chine (compassion pour les êtres touchés et leurs familles ... Parallèlement, le triangle de feu astrologique de cette nouvelle lune en Lion (la seconde) et les feux qui ont ravagé nos corps (inflammations diverses), le sud de la France et bien d'autres pays cet été... Les émotions exacerbées propulsées par les éclipses du mois d’août et les inondations... L'insécurité ressentie parfois par l'intrusion des autres sur notre territoire (terre intérieure) et les récents tremblements de Terre.
Qu'en dire ? Il me semble que ce qui nous est proposé c'est d'observer les extrêmes à travers les éléments :
Feu : feu refoulé / feu destructeur ?
Air : souffle en berne, absence de joie/ tempête destructrice et vents violents?
Eau : aridité émotionnelle, déconnection / submersion destructrice et engloutissement ?
Terre : insécurité, violation de territoire / séisme destructeur de vie ?
A chaque fois, individuellement, nous avons le choix de vivre l'un de ces pôles (et c'est en soi une expérience enrichissante ) ou bien de trouver en nous la voie du milieu, la tempérance, l'acte juste, responsable : la voie du cœur.
Feu créateur, étincelle, rayonnement, égo en place, propulseur de confiance en soi, amour de soi...
Eau de vie coulant harmonieusement, émotions reconnues, écoutées et exprimées de manière assertive...
Souffle de vie, d'air et de liberté, légèreté, joie pétillante et communicatrice...
Terre intérieure respectée, écologie pour soi et pour la terre, connexion sacrée à Gaïa, respect de soi, de ses limites, de son territoire, abondance, respect du rythme du corps...
Car c'est bien cette voie du milieu qui permet l'ouverture du cœur, l'équilibre et la paix. Alors, hauts les cœurs les beautés, car après l'intensité de ce mois d'éclipse profondément révélateur et transformateur, les choses s'apaisent, nous donnant l'occasion de trouver en nous comment vivre concrètement (la Vierge) cet équilibre. 
Des bises légères comme une brise d'été.
 

Caroline SIMON

Accompagnatrice du féminin.

 

A partager autant que vous le souhaitez, en TOTALITÉ, en mentionnant le nom de l'auteur Caroline SIMON https://www.essencedimage.fr

Vous aimez ? Partagez les publications et merci pour le " j'aime" sur la page :)

 

Lire la suite 0 commentaires

Bye bye parasitage - 28/06/2017

Coucou les beautés !

 

Dans mon dernier post, je parlais des "pensées parasites qui peuvent empêcher  notre éclosion".  L'énergie du moment est complexe, mêlée de joie, d'élans enthousiastes, de période propice à l'éclosion de notre nouvelle forme, de récolte abondante et positive, d'efforts fournis depuis des mois, voire des années qui portent leurs fruits... mais aussi d'un dernier nettoyage subtil. Des virus traînent... dans les corps avec des maladies d'hiver qui se réinvitent en plein été, dans les circuits informatiques (cyber-attaque massive dans le monde depuis cette nuit) et dans les pensées qui rejouent d'anciens schémas (victime versus responsable). Arggg. On regarde ?

 

A l'aube d'une magnifique  émergence (enfin !) de notre essence même de vie, quel bidule doit-on assainir ? Le mot important est : assainissement. Quelles habitudes en lien avec le corps, doit-on modifier ? Comment vit-on notre quotidien ? Y-a-t-il assez de temps vide  pour accueillir les nouvelles formes ? Les personnes qui nous entourent (ou reviennent du passé) sont-elles bloquantes sur notre chemin de vie, nous tirent-elles en arrière ou bien au contraire sont-elles des boosters à évolution en lien avec notre vibration actuelle ? Quelle part de nous n'arrive pas encore à se mettre au diapason de notre nouveau moi ? Qui vient encore manger dans notre potager énergétique ? Pourquoi donne-t-on encore du crédit à des pensées anciennes et réagit-on, en première intention, comme une victime ?

Comme les virus attaquent de l'extérieur, le message arrivera lui aussi de l'extérieur, comme un miroir de la part intérieure de nous qui se laisse peut-être encore parasitée... ou bien qui a le réflexe ancien du parasitage. Il est grand temps de nous actualiser. Nous sommes adultes, responsables, souverains, debout. Le choix nous est toujours offert de fermer les yeux pour cette fois (on fait du mieux que l'on peut !)  ou d'accueillir et de  regarder avec amour ces parts anciennes de nous, de les remercier... et de passer à autre chose de plus sain pour gagner en LIBERTÉ. Car, n'en doutons pas, ce qui est là, en nous, est tellement beau, tellement bon à vivre !!! Vous devez sentir qu'une libération immense est à l'œuvre, mais qu'elle ne laisse pas beaucoup de répits. Alors courage les beautés. Branchez-vous sur  l'amour tout doux qui émane de votre cœur et demandez-lui d'assainir ce qui a besoin de l'être. En douceur.

Je vous embrasse !!!

 

Caroline SIMON

Accompagnatrice du féminin.

 

A partager autant que vous le souhaitez, en TOTALITÉ, en mentionnant le nom de l'auteur Caroline SIMON https://www.essencedimage.fr

Vous aimez ? Partagez les publications et merci pour le " j'aime" sur la page :)

 

Lire la suite 0 commentaires

Éclosion naturelle, on rayonne... oui mais ! 22/6/2017

Eclosion naturelle : on rayonne ... oui mais  !!!

 

En ce lendemain de solstice, beaucoup de choses se bousculent dont je vous partage la réflexion. On a beaucoup lu "c'est le moment de rayonner" (astro : le nœud nord en lion pour 18 mois nous pousse à cela - le solstice d'été et son apogée de soleil couronne notre cheminement ...).

OK les beautés. Alors pourquoi ça ne marche pas pile comme on le souhaiterait parfois ?

Quelques pistes :

- Qu'en est-il de la perception de votre valeur personnelle ? Car oui, pour rayonner et agir en conséquence, il faut un minimum sentir sa valeur personnelle, se l'offrir comme un beau socle en soi, une belle terre bien fertile, un câlin H24. Le manque de conscience ou la diminution de sa valeur personnelle bloque l'action juste, installe la mésestime de soi, nous "diminue intérieurement", pousse la fausse modestie en avant (oh, voici une cachette peu connue d'un égo mal placé !!!!). Bref, ça ne roule pas fluide, ça n'amorce pas.

-Regardez aussi comme la perception de votre valeur personnelle est souvent (autre piège) associée à la reconnaissance des autres, à leurs paroles, à leurs jugements, voire à leur amour... brrrrr.

Pas simple et pourtant ... tout cela ne tient qu'à une chose à l'instant présent : nos pensées. Pensées appuyées sur le passé, les croyances et tout le bazar que vous connaissez par cœur.

Une lecture récente évoquait grosso modo l'idée que  "les fleurs n'attendent pas que les abeilles viennent pour s'ouvrir, elles s'ouvrent et les abeilles viennent."

C'est leur job, leur essence même. Aucune pensée parasitante, ni peur, ni mérite qui empêche la fleur de s'ouvrir. Simple, naturel, immuable, la nature nous renseigne tellement bien !

Et si on essayait d'être des fleurs. On chasse les pensées limitantes et les peurs... et on s'ouvre. Simplement. Là, tout de suite. On s'offre aux abeilles et au soleil, à la vie.

Faites gaffe les beautés, car, quand on s'ouvre à la beauté de la vie, on fait des choses magnifiques pour soi, souvent pour la première fois. Et c'est beau à voir et bon à vivre.

Pfffiou. J'me sens trop une fleur , là !!!!

Je vous embrasse !

 

Caroline SIMON 

Exploratrice créative de chemin de beauté

 

A partager autant que vous le souhaitez, en TOTALITÉ, en mentionnant le nom de l'auteur Caroline SIMON https://www.essencedimage.fr

Vous aimez ? Partagez les publications et merci pour le " j'aime" sur la page :)

Lire la suite 0 commentaires

Les enfants de la Terre : réveil et ré-enchantement - 15/4/2017

Très envie aujourd'hui de partager les ressentis nombreux et puissants de cette semaine de pleine lune. Si puissants que l'énergie m'a poussée en pleine nuit mardi dernier à sortir de ma couette chaude à souhait et à tout poser pendant une bonne heure sous forme de "carte mentale" - un des outils préférés des cerveaux droits (sourire complice) : visuel, supersonique, intuitif, arborescent. Je raffole de faire ces mindmaps. Merci à Magali et Ingrid pour leurs infos précieuses à ce sujet.

 

Il y a une sorte de convergence depuis quelques mois (commencée autour de juin 2016) qui met en avant les enfants. Leurs problématiques, leurs différences - qu'elles soient corporelles, mentales, psychologiques - leurs incapacités (souvent saines) à s'adapter à ce monde, leurs "divergences", leurs questionnements, leurs recherches de valeurs et de sens, leur innocence, les vérités brutes qu'ils clament... mettent les parents et les institutions dans des abysses de doutes, les confrontent à leurs propres incapacités à les aider, obligent à raisonner autrement que dans la norme et le modèle sociétale actuel... Bref, un gros chaos qui pousse les limites et retranchements de tous. Oblige à s'introspecter, à innover, à cesser de faire comme. A prendre en compte. Et surtout à protéger. Car ces enfants sont porteurs d'une si belle lumière, de talents nombreux et de promesses fabuleuses !  

L'effet miroir amène à nous interroger sur l'état de nos propres enfants intérieurs. Car si les enfants de la Terre vont mal (l'actu de ces dernières semaines les placent au cœur de l'horreur abominable des adultes), il est évident que ceux qui vivent en nous sont probablement en très mauvaise posture aussi et en souffrance. Or, nos enfants intérieurs portent (entre autres) la joie jaillissante, la créativité, l'élan, l'envie, le plaisir, bref le souffle puissant de la vie. Je vous laisse cogiter...

 

J'ai également réalisé hier en discutant avec une amie au téléphone une synchronicité particulière et qui ne m'avait pas sauté au yeux : on me demande depuis quelques temps d'accompagner de grands enfants/jeunes adultes. Depuis un mois, tous des garçons, tous entre 16 et 18 ans. Tous dotés d'un cerveau supersonique, tous ultrasensibles, tous en panne dans un domaine de leur vie (école, corps, orientation, image de soi...) tous doués artistiquement (musique, écriture, chant...). C'est en tout cas le lien qui m'est apparu hier. Tous bifurquent en ce moment, comme à une croisée des chemins.

 

Dans cette "carte mentale" apparaissait très clairement l'absolue nécessité de protéger les enfants et la Terre, comme si les deux étaient indissociables. D'ailleurs, je vous invite à lire la fabuleuse histoire d'Ayla, héroïne des "Enfants de la Terre" de Jean M. AUEL. Nos enfants sont précieux, déjà dotés d'un disque dur interne différent du notre (en terme de génération) et doivent recevoir nos soins, notre amour, notre protection, nos encouragements, notre soutien.

 

Et, en ce qui nous concerne, nous les adultes, il est impératif de soutenir avec le même amour notre enfant intérieur porteur de vie et de joie.

La carte du "jeu de beauté" associée à cet article met en avant la frimousse joyeuse de trois enfants vivants à Madagascar. Une des plus belles rencontres que la vie m'ait offerte. Gratitude. Cette carte est aussi une des toutes premières que j'ai créées. Plongez dans les yeux de ces enfants et nagez-y un peu... C'est le cadeau sublime qu'ils vous font aujourd'hui.

Bon ré-enchantement les beautés !

 

Caroline SIMON

Exploratrice créative du chemin de beauté

 

A partager autant que vous le souhaitez, en TOTALITÉ, en mentionnant le nom de l'auteur Caroline SIMON https://www.essencedimage.fr

Vous aimez ? Partagez les publications et merci pour le " j'aime" sur la page :)

 

Lire la suite 0 commentaires

Présentation et poudre de perlimpinpin ! 6/4/2017

Pour celles et ceux qui ont flâné du côté du site, cela ne vous aura pas échappé : ma présentation est la dernière page "vide". Un comble ! Je m'en sors avec une jolie plume et une phrase-pirouette : "en cogitation, merci de votre compréhension".

L'écriture de cette page est un vrai processus, je ne suis plus à un près (sourire). Pour le moment, c'est déstructuré, en vrac, un joyeux bazar d'idées et de mots, de belles envolées lyriques, un peu comme les 9 mois écoulés avant la naissance du site. Flux et reflux, paroles lumineuses et petites ombres tapies.

Je laisse les choses se modifier, je lâche prise, je fais le vide pour accueillir le nouveau. Nul doute qu'une fois de plus il va falloir sauter dans le vide malgré les peurs, les doutes, les allers et retours. Et devant l'impossibilité évidente de savoir par quel bout la prendre cette présentation, je fais ce que je sais faire : j'accueille, je mets mon féminin aux commandes avec bienveillance pour moi, et j'accepte cette vulnérabilité de l'instant. Avec la foi absolue que l'inspiration trouvera son chemin. Au bon moment. Avec la bonne tonalité, le bon sens.

 

Une question (soufflée par une précieuse amie, merci) se pose : comment se serait de parler de soi VRAIMENT, sans masque, sans recherche de validation (gros boulot !!!), sans faire "comme", sans se planquer non plus derrière une humilité exagérée, sans en faire trop ou pas assez, en y mettant son cœur (incontestablement, le meilleur guide qui soit) ? Bref en étant SOI. Et dans un soi actualisé. Le soi de maintenant (l'ancien n'est plus, merci et paix à son âme ;).

Je chemine avec cela depuis des semaines. 

 

Alors oui, je suis une chercheuse d'absolue, une amoureuse des mots, une exploratrice en quête de sens. Oui OK ! Et mon envie la plus impérieuse là tout de suite est d'être au plus proche de mon cœur dans l'écriture, de livrer juste ce qu'il faut, simplement. Force est de constater que ce qui censé être simple ne l'est tout simplement pas encore.

Bref, pour le moment - pour vous donner une image joyeuse et relativement proche de la réalité - j'ai mis tous les mots et les bouts de phrases, les ensembles d'idées, et un soupçon de syntaxe dans un gros chaudron. Ça mijote sur le feu tranquilou et je touille de temps en temps, rajoute une pincée d'idée, goutte, touille et touille encore. En attendant que la mixture trouve du liant.

Et promis, dès que c'est prêt, je vous fais signe. Et on se dira peut-être ensemble, que cette écriture de page méritait bien que je m'attarde un peu encore en cuisine. Car, mon petit doigt me dit que c'est imminent mais qu'il manque un ou deux ingrédients magiques et NÉCESSAIRES.

D'ici là, je vous invite à goûter le reste du site.

 

Bon voyage les beautés ! 

 

Caroline SIMON

Exploratrice créative du chemin de beauté

 

A partager autant que vous le souhaitez, en TOTALITÉ, en mentionnant le nom de l'auteur Caroline SIMON https://www.essencedimage.fr

 

Vous aimez ? Partagez les publications et merci pour le " j'aime" sur la page :)

Lire la suite 0 commentaires

Saut dans le vide et acte de foi : le processus va s'achever dans un feu d'artifice de lumière - 15/3/2017

Sentez-vous cet axe intérieur tendu à l'extrême depuis quelques jours ? Tension qui s'accumule depuis des semaines et laisse peu de répit à nos corps fatigués... L'énergie du moment est exactement là : dans ce tout petit point de tension qui prend pourtant une place gigantesque, comme si toute notre vie était focalisée en cet instant précis... tels des funambules., La tension tire autant d'un côté que de l'autre et mobilise notre attention, notre énergie, nos pensées, notre cœur, notre corps. Les nuits sont vivantes de nos rêves, les problèmes se posent à peu près clairement, les solutions potentielles pas tout à fait encore ou timidement, ou restent suspendues aux bons vouloirs des autres.

Alors... quelle est la bonne direction ? Vers quoi ou vers qui allons-nous porter notre attention définitivement ? Qu'allons-nous choisir ? Soi ou les autres ? L'image ou la vérité de son être  ? Les masques ou l'essence ?

La question de fond, il me semble, est une question d'engagement. Engagement dans ce à quoi nous croyons au plus profond de nous, engagement dans les élans qui se font sentir crescendo depuis des années, avec une manifestation accrue et concrète depuis l'été 2016. Nous y sommes, c'est une apogée, un point de bascule. Nous n'avons jamais été aussi près du bonheur, de la naissance, de l'accouchement de nos bébés-projets, de notre essence. La lumière de l'équinoxe commence à nous titiller et nous tend ses bras de lumière, comme une invitation à tenir les derniers mètres. Qu'allons-nous nous offrir de lumineux pour démarrer ce nouveau cycle de 9 ans (le 20 mars, c'est l'équinoxe de printemps, 1er jour astrologique de l'année avec le soleil en bélier, 1er vrai jour énergétique de l'année 1).

Chacun porte en lui la réponse. Une réponse qui fait face aux derniers empêchements, aux peurs qui tentent de bloquer l'accouchement imminent, aux tyrans intérieurs qui se crispent pour garder un semblant de contrôle, à l'égo qui tempête et refuse de lâcher prise.

Mais ne nous y trompons pas : nous allons accoucher de nous. C'est inévitable. Et s'il faut en passer encore et encore par des désagréments (le mot est faible je sais !!!), hé bien allons-y, plongeons dedans. Ne retenons rien, l'énergie est plus forte de toute façon. Et c'est là, au bord du vide que nous ferons l'expérience de l'acte de foi. C'est là, que nous déciderons, ou pas, de faire notre saut dans le vide, habillés de l'intime conviction que c'est avec la partie la plus aboutie et merveilleuse de nous, que nous avons rendez-vous. Qu'il est temps, plus que temps, de vivre en plein amour de nous-mêmes. Que ce n'est plus négociable. Le feu du bélier pousse ses flammes et brûle nos dernières résistances, transforme en étincelles de lumière tout ce qui n'a plus lieu d'être.

Car le changement, c'est maintenant.

Manifestement.

Concrètement.

Pour nous ré-enchanter.

Pour le meilleur de nous.

 

Mille baisers de lumière les beautés et bon saut dans le vide ;)

 

Caroline SIMON

Exploratrice créative du chemin de beauté

 

PS : et comme l'univers joue malicieusement avec la magie, je viens de calculer la numérologie de ce jour. 19 est le chiffre de l'arcane du soleil (tarot de Marseille). Quand on parle de lumière, y'a pas mieux ! Mais pour bénéficier des faveurs abondantes de l'astre solaire (réalisation de soi, chance, bonheur, progrès...), il faudra peut-être en passer avant par une dernière remise à niveau de notre amour-propre (démesuré ?), estime de soi (sur ou sous évaluée), sentiment de supériorité, arrogance et orgueil... à transformer, en toute humilité.

 

A partager autant que vous le souhaitez, en TOTALITÉ, en mentionnant le nom de l'auteur Caroline SIMON https://www.essencedimage.fr

Vous aimez ? Partagez les publications et merci pour le " j'aime" sur la page :)

Lire la suite 0 commentaires

Miam, de l'amour ! 14/02/2017

Bonjour les beautés !

 

Nos murs vont être inondés aujourd'hui de cœurs, love, rouge, rose, baisers, couples enlacés, yeux dans les yeux...

Mummmm, miam, on en mangerait ! Quoique. Presque un peu écœurante cette déferlante rose barbapapa. Un peu trop condensée sur cette seule journée peut-être ? Oui on peut le voir comme cela. Une fête commerciale, une de plus.

On peut aussi y mettre du profond, du cœur. Un espace de célébration de l'amour sacré qui appartient à l'intimité de chaque personne, de chaque couple. Célébrer l'amour en chacun de nous est un acte quotidien de présence à soi, de confiance, de joie pure, d'élan, de dépassement des peurs, de don, de lâcher-prise, de plaisir, de discernement, de gratitude, de liberté, d'écoute, de respect de soi et de l'autre. Célébrer l'amour, tous les amours, c'est célébrer la vie. Et ça vaut bien de s'y attarder de temps à autre, pour mesurer le chemin parcouru et pour le vivre encore plus intensément.

 

Alors je vous souhaite un grand amour dans le cœur, beau, puissant, partagé, sincère, vibrant, lumineux, authentique. Un amour d'âme à âme, cœur à cœur et corps à corps ... et dans l'autre sens ;) Et à celles qui sont en recherche ou en attente de cet amour précieux, je vous souhaite un coup de pouce flamboyant de la vie pour goûter à ce joyau délicieux qui nous fait nous sentir profondément en vie, humaines et joyeuses.

 

Avec tout mon amour (en voilà déjà un p’tit bout !)

 

Caroline SIMON

Exploratrice créative du chemin de beauté 

 

A partager autant que vous le souhaitez, en TOTALITÉ, en mentionnant le nom de l'auteur Caroline SIMON https://www.essencedimage.fr

Vous aimez ? Partagez les publications et merci pour le " j'aime" sur la page :)

Lire la suite 0 commentaires

2017

Voilà ! Nous y sommes dans cette fameuse année 2017. Je peaufine encore un peu mes vœux, vous en verrez la couleur très bientôt.

On a survécu à 2016 et ce n'est pas rien. Parfois malmenées, terrassées, ou carrément réorientées, 2016/année 9/fin de cycle, aura joué son rôle d'alignement impérieux avec notre "légende personnelle" comme le dit si joliment Paolo Coelho. Pour tout vous dire, je n'ai pas fait exception à cet appel puissant de changement qui va se mettre en place au fur et à mesure. Puisque le virage est amorcé, mettons en mouvement et en actions concrètes les émergences, idées, envies, intentions. Ça vous tente ?

En novembre, je vous confirmais mon engagement pour les femmes à travers l'axe de manifestation et d'expression de la beauté sous toutes ses formes. Je pousse un peu plus l'intention et vais aussi vous parler de renouer avec votre souveraineté, votre pouvoir personnel, votre génie de femme.

Vous êtes toujours là ?

OK, allons explorer ensemble alors !!!!

J’ai des tas de nouveautés dans ma besace et ça démarre le 13 janvier pour un parcours complet du féminin et le 20 janvier pour la 4ème soirée des déesses. Un peu trop long à écrire ici. Alors donnez-moi votre mail en MP et je vous envoie les infos.

 

Je me réjouis déjà. A bientôt. 

 

Caroline SIMON

Exploratrice créative du chemin de beauté

 

A partager autant que vous le souhaitez, en TOTALITÉ, en mentionnant le nom de l'auteur Caroline SIMON https://www.essencedimage.fr

Vous aimez ? Partagez les publications et merci pour le " j'aime" sur la page :)

Lire la suite 0 commentaires