Tempérance et équilibre - 24 août 2017

Bonjour les beautés célestes !

 

Quel bonheur de vous retrouver et tellement heureuse de partager à nouveau les énergies du moment. Quel été !!!! Précision : ces ressentis et la lecture symbolique que j'en fait sont une interprétation et non une vérité, alors je vous invite à ne prendre que ce qui raisonne et fait écho en vous OK !
L'envie immédiate de partager est arrivée par une synchronicité symbolique mais par ailleurs, extrêmement concrète : une sculpture sublime des fées de Robin WIGHT tournant dans la brise et juste après les images du typhon qui dévaste actuellement la Chine (compassion pour les êtres touchés et leurs familles ... Parallèlement, le triangle de feu astrologique de cette nouvelle lune en Lion (la seconde) et les feux qui ont ravagé nos corps (inflammations diverses), le sud de la France et bien d'autres pays cet été... Les émotions exacerbées propulsées par les éclipses du mois d’août et les inondations... L'insécurité ressentie parfois par l'intrusion des autres sur notre territoire (terre intérieure) et les récents tremblements de Terre.
Qu'en dire ? Il me semble que ce qui nous est proposé c'est d'observer les extrêmes à travers les éléments :
Feu : feu refoulé / feu destructeur ?
Air : souffle en berne, absence de joie/ tempête destructrice et vents violents?
Eau : aridité émotionnelle, déconnection / submersion destructrice et engloutissement ?
Terre : insécurité, violation de territoire / séisme destructeur de vie ?
A chaque fois, individuellement, nous avons le choix de vivre l'un de ces pôles (et c'est en soi une expérience enrichissante ) ou bien de trouver en nous la voie du milieu, la tempérance, l'acte juste, responsable : la voie du cœur.
Feu créateur, étincelle, rayonnement, égo en place, propulseur de confiance en soi, amour de soi...
Eau de vie coulant harmonieusement, émotions reconnues, écoutées et exprimées de manière assertive...
Souffle de vie, d'air et de liberté, légèreté, joie pétillante et communicatrice...
Terre intérieure respectée, écologie pour soi et pour la terre, connexion sacrée à Gaïa, respect de soi, de ses limites, de son territoire, abondance, respect du rythme du corps...
Car c'est bien cette voie du milieu qui permet l'ouverture du cœur, l'équilibre et la paix. Alors, hauts les cœurs les beautés, car après l'intensité de ce mois d'éclipse profondément révélateur et transformateur, les choses s'apaisent, nous donnant l'occasion de trouver en nous comment vivre concrètement (la Vierge) cet équilibre. 
Des bises légères comme une brise d'été.
 

Caroline SIMON

Accompagnatrice du féminin.

 

A partager autant que vous le souhaitez, en TOTALITÉ, en mentionnant le nom de l'auteur Caroline SIMON https://www.essencedimage.fr

Vous aimez ? Partagez les publications et merci pour le " j'aime" sur la page :)

 

Lire la suite 0 commentaires

Bye bye parasitage - 28/06/2017

Coucou les beautés !

 

Dans mon dernier post, je parlais des "pensées parasites qui peuvent empêcher  notre éclosion".  L'énergie du moment est complexe, mêlée de joie, d'élans enthousiastes, de période propice à l'éclosion de notre nouvelle forme, de récolte abondante et positive, d'efforts fournis depuis des mois, voire des années qui portent leurs fruits... mais aussi d'un dernier nettoyage subtil. Des virus traînent... dans les corps avec des maladies d'hiver qui se réinvitent en plein été, dans les circuits informatiques (cyber-attaque massive dans le monde depuis cette nuit) et dans les pensées qui rejouent d'anciens schémas (victime versus responsable). Arggg. On regarde ?

 

A l'aube d'une magnifique  émergence (enfin !) de notre essence même de vie, quel bidule doit-on assainir ? Le mot important est : assainissement. Quelles habitudes en lien avec le corps, doit-on modifier ? Comment vit-on notre quotidien ? Y-a-t-il assez de temps vide  pour accueillir les nouvelles formes ? Les personnes qui nous entourent (ou reviennent du passé) sont-elles bloquantes sur notre chemin de vie, nous tirent-elles en arrière ou bien au contraire sont-elles des boosters à évolution en lien avec notre vibration actuelle ? Quelle part de nous n'arrive pas encore à se mettre au diapason de notre nouveau moi ? Qui vient encore manger dans notre potager énergétique ? Pourquoi donne-t-on encore du crédit à des pensées anciennes et réagit-on, en première intention, comme une victime ?

Comme les virus attaquent de l'extérieur, le message arrivera lui aussi de l'extérieur, comme un miroir de la part intérieure de nous qui se laisse peut-être encore parasitée... ou bien qui a le réflexe ancien du parasitage. Il est grand temps de nous actualiser. Nous sommes adultes, responsables, souverains, debout. Le choix nous est toujours offert de fermer les yeux pour cette fois (on fait du mieux que l'on peut !)  ou d'accueillir et de  regarder avec amour ces parts anciennes de nous, de les remercier... et de passer à autre chose de plus sain pour gagner en LIBERTÉ. Car, n'en doutons pas, ce qui est là, en nous, est tellement beau, tellement bon à vivre !!! Vous devez sentir qu'une libération immense est à l'œuvre, mais qu'elle ne laisse pas beaucoup de répits. Alors courage les beautés. Branchez-vous sur  l'amour tout doux qui émane de votre cœur et demandez-lui d'assainir ce qui a besoin de l'être. En douceur.

Je vous embrasse !!!

 

Caroline SIMON

Accompagnatrice du féminin.

 

A partager autant que vous le souhaitez, en TOTALITÉ, en mentionnant le nom de l'auteur Caroline SIMON https://www.essencedimage.fr

Vous aimez ? Partagez les publications et merci pour le " j'aime" sur la page :)

 

Lire la suite 0 commentaires

Éclosion naturelle, on rayonne... oui mais ! 22/6/2017

Eclosion naturelle : on rayonne ... oui mais  !!!

 

En ce lendemain de solstice, beaucoup de choses se bousculent dont je vous partage la réflexion. On a beaucoup lu "c'est le moment de rayonner" (astro : le nœud nord en lion pour 18 mois nous pousse à cela - le solstice d'été et son apogée de soleil couronne notre cheminement ...).

OK les beautés. Alors pourquoi ça ne marche pas pile comme on le souhaiterait parfois ?

Quelques pistes :

- Qu'en est-il de la perception de votre valeur personnelle ? Car oui, pour rayonner et agir en conséquence, il faut un minimum sentir sa valeur personnelle, se l'offrir comme un beau socle en soi, une belle terre bien fertile, un câlin H24. Le manque de conscience ou la diminution de sa valeur personnelle bloque l'action juste, installe la mésestime de soi, nous "diminue intérieurement", pousse la fausse modestie en avant (oh, voici une cachette peu connue d'un égo mal placé !!!!). Bref, ça ne roule pas fluide, ça n'amorce pas.

-Regardez aussi comme la perception de votre valeur personnelle est souvent (autre piège) associée à la reconnaissance des autres, à leurs paroles, à leurs jugements, voire à leur amour... brrrrr.

Pas simple et pourtant ... tout cela ne tient qu'à une chose à l'instant présent : nos pensées. Pensées appuyées sur le passé, les croyances et tout le bazar que vous connaissez par cœur.

Une lecture récente évoquait grosso modo l'idée que  "les fleurs n'attendent pas que les abeilles viennent pour s'ouvrir, elles s'ouvrent et les abeilles viennent."

C'est leur job, leur essence même. Aucune pensée parasitante, ni peur, ni mérite qui empêche la fleur de s'ouvrir. Simple, naturel, immuable, la nature nous renseigne tellement bien !

Et si on essayait d'être des fleurs. On chasse les pensées limitantes et les peurs... et on s'ouvre. Simplement. Là, tout de suite. On s'offre aux abeilles et au soleil, à la vie.

Faites gaffe les beautés, car, quand on s'ouvre à la beauté de la vie, on fait des choses magnifiques pour soi, souvent pour la première fois. Et c'est beau à voir et bon à vivre.

Pfffiou. J'me sens trop une fleur , là !!!!

Je vous embrasse !

 

Caroline SIMON 

Exploratrice créative de chemin de beauté

 

A partager autant que vous le souhaitez, en TOTALITÉ, en mentionnant le nom de l'auteur Caroline SIMON https://www.essencedimage.fr

Vous aimez ? Partagez les publications et merci pour le " j'aime" sur la page :)

Lire la suite 0 commentaires

Les enfants de la Terre : réveil et ré-enchantement - 15/4/2017

Très envie aujourd'hui de partager les ressentis nombreux et puissants de cette semaine de pleine lune. Si puissants que l'énergie m'a poussée en pleine nuit mardi dernier à sortir de ma couette chaude à souhait et à tout poser pendant une bonne heure sous forme de "carte mentale" - un des outils préférés des cerveaux droits (sourire complice) : visuel, supersonique, intuitif, arborescent. Je raffole de faire ces mindmaps. Merci à Magali et Ingrid pour leurs infos précieuses à ce sujet.

 

Il y a une sorte de convergence depuis quelques mois (commencée autour de juin 2016) qui met en avant les enfants. Leurs problématiques, leurs différences - qu'elles soient corporelles, mentales, psychologiques - leurs incapacités (souvent saines) à s'adapter à ce monde, leurs "divergences", leurs questionnements, leurs recherches de valeurs et de sens, leur innocence, les vérités brutes qu'ils clament... mettent les parents et les institutions dans des abysses de doutes, les confrontent à leurs propres incapacités à les aider, obligent à raisonner autrement que dans la norme et le modèle sociétale actuel... Bref, un gros chaos qui pousse les limites et retranchements de tous. Oblige à s'introspecter, à innover, à cesser de faire comme. A prendre en compte. Et surtout à protéger. Car ces enfants sont porteurs d'une si belle lumière, de talents nombreux et de promesses fabuleuses !  

L'effet miroir amène à nous interroger sur l'état de nos propres enfants intérieurs. Car si les enfants de la Terre vont mal (l'actu de ces dernières semaines les placent au cœur de l'horreur abominable des adultes), il est évident que ceux qui vivent en nous sont probablement en très mauvaise posture aussi et en souffrance. Or, nos enfants intérieurs portent (entre autres) la joie jaillissante, la créativité, l'élan, l'envie, le plaisir, bref le souffle puissant de la vie. Je vous laisse cogiter...

 

J'ai également réalisé hier en discutant avec une amie au téléphone une synchronicité particulière et qui ne m'avait pas sauté au yeux : on me demande depuis quelques temps d'accompagner de grands enfants/jeunes adultes. Depuis un mois, tous des garçons, tous entre 16 et 18 ans. Tous dotés d'un cerveau supersonique, tous ultrasensibles, tous en panne dans un domaine de leur vie (école, corps, orientation, image de soi...) tous doués artistiquement (musique, écriture, chant...). C'est en tout cas le lien qui m'est apparu hier. Tous bifurquent en ce moment, comme à une croisée des chemins.

 

Dans cette "carte mentale" apparaissait très clairement l'absolue nécessité de protéger les enfants et la Terre, comme si les deux étaient indissociables. D'ailleurs, je vous invite à lire la fabuleuse histoire d'Ayla, héroïne des "Enfants de la Terre" de Jean M. AUEL. Nos enfants sont précieux, déjà dotés d'un disque dur interne différent du notre (en terme de génération) et doivent recevoir nos soins, notre amour, notre protection, nos encouragements, notre soutien.

 

Et, en ce qui nous concerne, nous les adultes, il est impératif de soutenir avec le même amour notre enfant intérieur porteur de vie et de joie.

La carte du "jeu de beauté" associée à cet article met en avant la frimousse joyeuse de trois enfants vivants à Madagascar. Une des plus belles rencontres que la vie m'ait offerte. Gratitude. Cette carte est aussi une des toutes premières que j'ai créées. Plongez dans les yeux de ces enfants et nagez-y un peu... C'est le cadeau sublime qu'ils vous font aujourd'hui.

Bon ré-enchantement les beautés !

 

Caroline SIMON

Exploratrice créative du chemin de beauté

 

A partager autant que vous le souhaitez, en TOTALITÉ, en mentionnant le nom de l'auteur Caroline SIMON https://www.essencedimage.fr

Vous aimez ? Partagez les publications et merci pour le " j'aime" sur la page :)

 

Lire la suite 0 commentaires

Présentation et poudre de perlimpinpin ! 6/4/2017

Pour celles et ceux qui ont flâné du côté du site, cela ne vous aura pas échappé : ma présentation est la dernière page "vide". Un comble ! Je m'en sors avec une jolie plume et une phrase-pirouette : "en cogitation, merci de votre compréhension".

L'écriture de cette page est un vrai processus, je ne suis plus à un près (sourire). Pour le moment, c'est déstructuré, en vrac, un joyeux bazar d'idées et de mots, de belles envolées lyriques, un peu comme les 9 mois écoulés avant la naissance du site. Flux et reflux, paroles lumineuses et petites ombres tapies.

Je laisse les choses se modifier, je lâche prise, je fais le vide pour accueillir le nouveau. Nul doute qu'une fois de plus il va falloir sauter dans le vide malgré les peurs, les doutes, les allers et retours. Et devant l'impossibilité évidente de savoir par quel bout la prendre cette présentation, je fais ce que je sais faire : j'accueille, je mets mon féminin aux commandes avec bienveillance pour moi, et j'accepte cette vulnérabilité de l'instant. Avec la foi absolue que l'inspiration trouvera son chemin. Au bon moment. Avec la bonne tonalité, le bon sens.

 

Une question (soufflée par une précieuse amie, merci) se pose : comment se serait de parler de soi VRAIMENT, sans masque, sans recherche de validation (gros boulot !!!), sans faire "comme", sans se planquer non plus derrière une humilité exagérée, sans en faire trop ou pas assez, en y mettant son cœur (incontestablement, le meilleur guide qui soit) ? Bref en étant SOI. Et dans un soi actualisé. Le soi de maintenant (l'ancien n'est plus, merci et paix à son âme ;).

Je chemine avec cela depuis des semaines. 

 

Alors oui, je suis une chercheuse d'absolue, une amoureuse des mots, une exploratrice en quête de sens. Oui OK ! Et mon envie la plus impérieuse là tout de suite est d'être au plus proche de mon cœur dans l'écriture, de livrer juste ce qu'il faut, simplement. Force est de constater que ce qui censé être simple ne l'est tout simplement pas encore.

Bref, pour le moment - pour vous donner une image joyeuse et relativement proche de la réalité - j'ai mis tous les mots et les bouts de phrases, les ensembles d'idées, et un soupçon de syntaxe dans un gros chaudron. Ça mijote sur le feu tranquilou et je touille de temps en temps, rajoute une pincée d'idée, goutte, touille et touille encore. En attendant que la mixture trouve du liant.

Et promis, dès que c'est prêt, je vous fais signe. Et on se dira peut-être ensemble, que cette écriture de page méritait bien que je m'attarde un peu encore en cuisine. Car, mon petit doigt me dit que c'est imminent mais qu'il manque un ou deux ingrédients magiques et NÉCESSAIRES.

D'ici là, je vous invite à goûter le reste du site.

 

Bon voyage les beautés ! 

 

Caroline SIMON

Exploratrice créative du chemin de beauté

 

A partager autant que vous le souhaitez, en TOTALITÉ, en mentionnant le nom de l'auteur Caroline SIMON https://www.essencedimage.fr

 

Vous aimez ? Partagez les publications et merci pour le " j'aime" sur la page :)

Lire la suite 0 commentaires